5 vérités sur l’huile de palme que tout le monde devrait savoir

Les dangers de l’huile de palme sur la santé! On entend beaucoup de choses à ce sujet, Comme pour tout, c’est sa consommation excessive qui entraîne des problèmes de santé. Son utilisation ultra fréquente dans les produits de nos supermarchés nous amène alors rapidement à la consommer en excès, favorisant l’obésité et l’apparition de maladies cardio-vasculaires.

publicités

Afin de vous aider à y voir plus clair, découvrez les différents enjeux en 5 points.

L’huile de palme détruit l’environnement et l’habitat de nombreux animaux

L’Indonésie et la Malaisie sont les principaux producteurs d’huiles de palme. Comme d’immenses tapis, elles se trouvent au milieu des forêts tropicales : rectangulaires et monotones. Pendant ce temps, une brume jaunâtre flotte au-dessus d’elles – la fumée des forêts en feu qui sont défrichées pour récupérer cette huile.

publicités

Cette déforestation menace non seulement la disparition de certaines espèces protégées. Elle augmente également la quantité de gaz à effet de serre présent dans l’atmosphère.

L’huile de palme est devenue incontournable

L’huile de palme est bon marché. À titre de comparaison, un hectare de plantation produit 3,7 tonnes d’huile de palme contre seulement 0.7 tonne pour le colza. Cette matière première est ainsi devenue indispensable. Outre l’alimentation, plusieurs autres secteurs l’utilisent.

publicités

L’huile de palme est mauvaise pour la santé

L’huile de palme contient une forte quantité d’acides gras saturés – qui peut aller jusqu’à 80 %. L’huile de palme est soupçonnée d’augmenter le sucre dans le sang et le taux de cholestérol. On retrouve l’huile de palme dans presque tous les aliments transformés : chips, biscuits céréales, chocolat… Néanmoins, les scientifiques ont prouvé que cette substance n’est pas cancérigène. Les risques varient en fonction des ingrédients.

Les écologistes sont contre le boycott de l’huile de palme

Malgré les conséquences dramatiques sur l’écosystème, les écologistes refusent de boycotter l’huile de palme. Ils militent pour l’amélioration des conditions de production. L’équation est simple, utiliser une autre plante augmentera les surfaces exploitées. Certaines organisations ont alors instauré des certificats de qualité.

Les consommateurs peuvent changer les choses

Les consommateurs peuvent contribuer à la lutte contre la destruction de l’environnement. En plus d’acheter des produits certifiés. Créer ses propres produits cosmétiques et cuisiner les aliments soi-même au lieu de se jeter sur les plats surgelés ou préparés. Tout ceci est meilleur pour la santé et la planète.

Franbuzz sur Facebook

Répondre