75% de la résine de cannabis vendue dans cette ville contenait du caca

L’information révélée a dû répugner bon nombre de consommateurs.

Pendant plus d’un an, Manuel Pérez Moreno, chercheur de 54 ans à l’Université de Complutense, a retrouvé des résidus de matière fécale dans 75% des 90 échantillons de résine de cannabis vendus à Madrid et aux alentours, qu’il a analysés. 

Il a acheté ses résines par ses propres moyen afin de les analyser et constituer un rapport détaillé sur le cannabis vendu dans les rues de la capitale espagnole. Mais il a été surpris de découvrir leur contenance. C’est ainsi qu’il a découvert que 75% des échantillons étudiés contenaient une contamination importante de bactérie e.coli, signe de présence de matière fécale.

publicités

Matières fécales et champignons mortels

Résultat : les trois-quarts des échantillons analysés contenaient la bactérie e.coli, une bactérie dangereuse pour l’Homme (Traduction: le cannabis contenait des fèces.) Pour le magazine scientifique «Forensic Science International» il explique que « la majorité du haschich vendu dans la région de Madrid n’était pas apte à la consommation humaine, notamment d’un point de vue microbiologique, et représente un danger pour la santé ».

publicités

Manuel Pérez Moreno pense que cette contamination est due au transport de la drogue. Ceci est souvent porté par des « mules », qui avalent des balles de cannabis emballées pour ensuite les sortir dans leurs selles à l’aide de laxatif.

publicités

Mais ce n’est pas tout, il a aussi trouvé de l’Aspergillus fungus, un champignon mortel s’il n’est pas traité, dans 10% des échantillons.

 

 

Franbuzz sur Facebook

Répondre