À 107 ans, cette femme révèle le secret de sa longévité: « Je n’ai jamais été mariée ! »

Le célibat aiderait-il à vivre plus longtemps ? D’après Louise Signore, une Américaine de 107 ans, rester loin des hommes est on ne peut plus bénéfique pour la santé !

Si le célibat est souvent perçu comme un échec par notre entourage, il semblerait qu’il soit au contraire plutôt bénéfique. Alors qu’aujourd’hui les pressions sociales et familiales sur le mariage restent fortes, Louise Signore assure que se marier n’apporte finalement rien de plus à une personne. Au contraire, cette Américaine âgée de 107 ans est persuadée que le secret de sa longévité est justement dû au fait qu’elle ne s’est jamais mariée. Rester loin des hommes, telle est la recette du bonheur pour Louise.
« Je pense que le secret de mes 107 ans c’est que je ne me suis jamais mariée. Je pense que c’est ça mon secret, ma sœur souhaiterait ne jamais s’être mariée »

publicités

La sœur de Louise, quant à elle, a 102 ans, on peut donc dire que c’est une affaire qui roule dans la famille.
La centenaire a donc décidé de se livrer et de donner quelques autres petits secrets : « La nourriture italienne est vraiment bonne pour vous, j’ai été élevé avec de la bonne nourriture, pas de soda ni de gâteaux […] S’ils font de l’exercice, je fais de l’exercice. S’ils dansent, je danse. Je fais encore un peu de danse et après mon déjeuner je joue au bingo, donc j’ai des journées complètes ».

image: Youtube-CBS

Le célibat, beaucoup plus cool qu’elle ne le croit

C’est une très bonne nouvelle pour les éternels célibataires qui subissent constamment les remarques insistantes et pesantes de leurs proches. Le célibat serait donc la véritable clé de la longévité et Louise Signore n’est d’ailleurs pas la seule à l’affirmer ! Jessie Gallan, l’Ecossaise la plus âgée du pays, partage également la même opinion que l’Américaine sur le mariage. «Je ne me suis jamais marié. Nous devons toujours rester à l’écart des hommes, car ils apportent généralement plus d’inconvénients que d’avantages», confiait la femme de 107 ans au New York Times.

publicités
image: Youtube-CBS

Finalement, le célibat n’est pas synonyme d’échec puisque chez certaines personnes, il conduirait au contraire à un état de plénitude et de liberté. Tous les cas ne sont bien évidemment pas les mêmes, les gérontologues s’accordent en effet dire qu’il n’existe pas une recette à suivre pour devenir centenaire. «Interrogez cent centenaires, vous obtiendrez cent histoires différentes», déclarait Valter D. Longo, directeur de l’Institut de Longévité de l’Université de Californie du Sud, au New York Times.

Pour rappel, le record de la femme la plus âgée des Etats-Unis est détenu par Alelia Murphy, âgée de 114 ans et vivant à Harlem, à New York, où est née Louise.

publicités

Source de vidéo: Youtube-CBS

Franbuzz sur Facebook

Répondre