A 16 ans, il meurt en héros en sauvant sa mère d’un viol. Nous souhaitons honorer la mémoire du brave garçon!

Un garçon russe qui a défendu sa mère contre un homme qui tentait de la violer est décédé après avoir subi des blessures lors de l’attaque.

Vanya Krapivin, 15 ans, aurait sauvé sa mère de l’agression mais aurait subi de graves blessures à la tête. Sky News a rapporté le 6 décembre qu’il est rentré de l’école de Severodvinsk dans le nord-ouest de la Russie pour trouver son voisin, Roman Pronin, 37 ans, en train d’agresser sa mère.

Metro a expliqué comment Vanya, un jeune adolescent alors âgé de 15 ans, était rentré de l’école un jour et avait trouvé une scène horrible chez lui.
Son voisin de 37 ans, Roman Pronin, était dans l’appartement. L’homme était devant la maman de Vanya, Natalia Krapivin qui était couverte de sang. Pronin avait déjà été reconnu coupable de meurtre et avait attaqué à plusieurs reprises Natalia avec un couteau.
Vanya a tout fait pour empêcher l’attaque, malgré son jeune âge. Il a attrapé un haltère de 3 kg et a frappé le coupable. Le criminel a malheureusement réussi à reprendre l’objet des mains du garçon et l’a frappé à la tête avec plusieurs fois. Il s’est ensuite enfui en pensant que la mère et le fils étaient morts, a indiqué Metro.

Les voisins ont entendu les cris et le bruit et ont appelé la police. Les policiers ont découvert la mère et son fils inconscients sur le sol.
Emmenés à l’hôpital en soins intensifs, Natalia a été poignardée 27 fois, mais a survécu grâce à l’intervention héroïque de son fils. Malheureusement, Vanya a été si gravement blessé .
Vanya et Natalia Krapivin sont tous les deux plongés dans le coma. Si la mère a la chance de se remettre physiquement de son agression, le petit garçon est resté dans le coma environ neuf mois, puis el se réveille défiguré et handicapé à jamais. Le garçon avait en effet de très graves lésions au cerveau et toute une partie de la boîte crânienne brisée. Vanya doit alors rapprendre à parler et à manger et est pris en charge dans un grand hôpital à Saint-Pétersbourg.
La maman était extrêmement traumatisée et se blâmait pour tout. Elle pouvait à peine rendre visite à son fils à l’hôpital.

image: Screen The Sun

Le crâne de Vanya a été brisé de telle manière qu’il a dû subir diverses opérations. Une partie de son cerveau a dû être enlevée. Un an plus tard, il a commencé à manger de la bouillie de façon indépendante et a reconnu son infirmière.
Lorsque le garçon parut en meilleure forme, il attrapa la grippe et mourut tragiquement des conséquences.

Le violeur âgé de 37 ans a été condamné à 14 ans de prison pour deux tentatives d’assassinat et a été poursuivi après le décès de Vanya pour homicide.

C’est vraiment une histoire terrible. Vanya était un garçon très courageux. Aidez-nous à rendre hommage à ce jeune homme qui a tout fait pour sauver sa mère.

Repose en paix, Vanya.

Répondre