À 21 ans, Camille a décidé de se faire stériliser pour «sauver la planète» (VIDÉO)

Camille, 21 ans, a décidé d’avoir recourt à une méthode de stérilisation pour ne pas avoir d’enfant. La Française a fait ce choix par conviction personnelle, mais aussi pour des raisons écologiques. La décision de la jeune femme fait vivement réagir sur les réseaux sociaux.

publicités
VIA: Les crieurs du web

Le regrettera-t-elle un jour ? Cette question, Camille en a marre de l’entendre. A 21 ans, la jeune femme a fait un choix radical qu’elle explique au média Loopsider dans une vidéo. Une décision mûrement réfléchie depuis 4 ans, qui suscite de vives réactions chez les internautes.

Ne pas faire d’enfants supplémentaires pour des raisons écologiques

Camille n’a « jamais eu ce sentiment de vouloir des enfants », commence-t-elle par souligner. Si la Française a donc décidé de se faire stériliser, c’est notamment parce que la maternité ne l’attire pas. La jeune femme précise ne pas avoir envie d’élever un enfant, avec les responsabilités et les charges que cela implique.

publicités

A ce choix viennent également s’ajouter des questionnements écologiques. Pourquoi faire son propre enfant lorsque beaucoup, déjà nés, « ne sont pas heureux sur cette planète », se demande Camille. A ceux qui lui font remarquer qu’elle pourrait regretter son choix, la jeune femme réplique : « Les vraies questions que l’on devrait se poser, c’est ‘pourquoi avez-vous envie d’enfants ?’, (…) ou ‘n’avez-vous pas peur de regretter ?’ »

Certains médecins refusent une stérilisation aussi jeune

Si Camille est donc certaine de vouloir se faire stériliser, elle fait face à de nombreux refus de la part du corps médical. « On met des conditions en plus, qui ne sont pas du tout dans la loi », déplore-t-elle en expliquant avoir eu affaire à des praticiens imposant, par exemple, un suivi psychologique. Or, comme le stipule la loi de 2001toute personne majeure peut avoir recourt à la stérilisation. Un délai de 4 mois de réflexion est toutefois obligatoire.

publicités

A 21 ans, Camille a donc eu beaucoup plus de mal à faire accepter son choix, « qu’une femme qui a déjà eu 3 enfants et qui a 40 ans ». Une situation jugée « injuste » par la jeune femme, qui estime que bien moins de barrières sont imposées aux hommes souhaitant avoir recours à la vasectomie.

La stérilisation en France

En France, rapporte Libérationla stérilisation féminine a du mal à entrer dans les moeurs. En 2016,  seules 4,5% des Françaises se sont fait stériliser, selon les chiffres de l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (Inserm). A noter que la stérilisation souhaitée par Camille consiste à couper, puis cautériser les trompes. Cette solution empêche les grossesses spontanées, mais pas celles réalisées par FIV.

VIA: Les crieurs du web

Franbuzz sur Facebook

Répondre