À 23 ans, cette maman de 11 enfants en veut 100 de plus pour avoir la «plus grande famille du monde»

A seulement 23 ans, une jeune mère qui a déjà 11 enfants cherche maintenant à en avoir 100 autres, avec le rêve ultime de construire « plus grande famille du monde ». 

publicités

Christina Ozturk, est originaire de Moscou. Elle espère qu’elle et son riche mari hôtelier Galip Ozturk auront des dizaines d’autres enfants grâce à des mères porteuses. Le couple millionnaire vit dans la ville côtière de Batumi, en Géorgie, où il est légal d’avoir des bébés par le biais de mères porteuses.

Selon les informations qui ont été rendues publiques sur cette famille très peu ordinaire, la jeune femme n’aurait donné naissance qu’à un seul enfant sur la dizaine. Le couple aurait fait recours à des mères porteuses qui ont accepté le processus d’insémination artificielle. Les deux époux se seraient rencontrés il y a quelques années.

publicités
image: @batumi_mama/Newsflash

Le mari, un riche propriétaire d’hôtel

Christina était mère célibataire lorsqu’elle a fait une pause dans la ville côtière de Batumi, en Géorgie, un haut lieu touristique parfois appelé le « Las Vegas de la mer Noire ».

C’est là que Christina a rencontré Galip pour la première fois lors de son premier jour dans la ville, une rencontre qu’elle considère comme un coup de foudre, avec Galip, son « mentor, guide et prince de conte de fées tout à la fois ».

publicités
image: @batumi_mama/Newsflash

Galip partage cette vision féerique de leur première rencontre, en se souvenant :
« Elle est si facile à vivre, elle a toujours un sourire sur les lèvres et pourtant elle est timide et mystérieuse. Elle était le genre de femme que j’ai toujours voulu pour moi, un diamant brut où j’ai vu quel cœur pur et gentil elle avait.»

image: @batumi_mama/Newsflash

“Nous ne prévoyons certainement pas de nous arrêter à 10”

«En ce moment, j’ai 10 enfants avec le dernier ajout, Olivia, qui est arrivé à la fin du mois dernier. J’ai moi-même donné naissance à ma fille aînée Vika il y a six ans. », a confié la jeune femme originaire de Moscou.

« Je ne sais pas combien ils seront finalement, mais nous ne prévoyons certainement pas de nous arrêter à 10. », a-t-elle poursuivi. Notons que toutes les mères porteuses signent légalement des documents avant de porter l’enfant issu du spermatozoïde et de l’ovule des époux.

image: @batumi_mama/Newsflash

Le couple a déjà dit sur les médias sociaux qu’il voulait 105 enfants, mais il a admis que ce nombre était aléatoire. « Je ne sais pas combien d’enfants nous auront, mais nous n’avons certainement pas l’intention de nous arrêter à 10 », a déclaré Christina. « Nous ne sommes tout simplement pas prêts à parler du nombre final. Chaque chose a son temps. »

« La clinique de Batumi choisit les mères porteuses pour nous et assume l’entière responsabilité du processus », a déclaré Christina. « Nous ne connaissons pas personnellement les mères porteuses et n’avons pas de contacts directs avec elles afin d’éviter les problèmes après la grossesse. »

image: @batumi_mama/Newsflash

« Toute la communication passe par la clinique. Nous suivons les indicateurs de santé, je prépare un menu diététique pour les mères afin que l’alimentation soit complète et je regarde les résultats des tests. »

image: @batumi_mama/Newsflash

Le couple ne sélectionne que des mères porteuses jeunes et ayant déjà eu une grossesse. Ils font également des contrôles pour s’assurer qu’elles n’ont pas de mauvaises habitudes ou de dépendances. Les femmes choisies bénéficient également d’une assistance psychologique pour s’assurer qu’elles sont prêtes et disposées à abandonner l’enfant après sa naissance.

Franbuzz sur Facebook

Répondre