À 24 ans, il épouse sa cousine handicapée de 81 ans pour échapper au service militaire

En Ukraine, certains sont prêts à tout pour éviter le service militaire, obligatoire dans le pays, et ça a causé une histoire d’amour hors du commun entre Alexander Kondratyuk, 24 ans, qui aurait épousé sa cousine Zinaida Illarionovna, âgée de 81 ans.

publicités

En plus des nombreuses décennies qui les séparent, il s’avère également qu’ils sont cousins et que Zinaida a un retard mental. Le mariage des deux cousins ne serait pas basé sur l’amour, ni sur un arrangement financier, mais bien pour éviter au jeune homme de devoir faire son service militaire, a révélé le quotidien britannique Metro.

image: CEN/TCH – Dailymail

Mais le principal intéressé a démenti, la mariée Zinaida Illarionovna, qui a 57 ans de plus que son amoureux, a assuré que le jeune homme était un très bon mari et très attentionné. Alexander Kondratyuk a assuré qu’il a construit un lien très fort avec la vieille dame et a démenti s’être uni avec sa cousine au grand âge dans le seul but d’éviter le service militaire.. Pourtant, les voisins ont déclaré à la télévision locale que son époux ne lui rendait pas régulièrement visite : «ses neveux, ses sœurs et ses petits-enfants, oui. Mais son mari, jamais !».

publicités

La seule fois où Alexander aurait été aperçu près de son épouse, est le jour où des représentants de l’armée sont venus pour vérifier la situation du jeune homme. En effet, le service militaire est obligatoire en Ukraine, sauf si on est marié et que son épouse souffre d’un handicap. Ce jour-là, Alexander avait avec lui son certificat de mariage et son épouse possédait aussi les papiers qui prouvent son handicap.

image: CEN/TCH – Dailymail

La police ukrainienne a ouvert une enquête pour faire la lumière sur cette histoire. Malgré le scepticisme des voisins, Aleksandr Danilyuk, l’enquêteur de la municipalité de Vinnitsa, chargé d’en savoir plus sur ce mariage, a déclaré que le jeune homme avait tous les documents administratifs en ordre et que légalement son mariage permettait de le dispenser de l’armée.

publicités

L’armée, de son côté, a indiqué ne pas vouloir poursuivre l’enquête, n’ayant pas de temps à consacrer à ce cas exceptionnel. Le porte-parole a même indiqué que si le jeune homme changeait d’avis et n’assumait plus sa mascarade, il serait accueilli les bras ouverts parmi eux.

Franbuzz sur Facebook

Répondre