À 61 ans, une grand-mère donne naissance à sa petite-fille!

Cécile Eledge a donné naissance à sa petite-fille, Uma Louise Doherty-Eledge le 25 mars. Cette Américaine de 61 ans a en effet accepté de porter l’enfant souhaité par son fils homosexuel et le mari de celui.

« Si tu veux que je sois ta mère porteuse, je le ferai sans hésiter. » C’est en ces termes que Cecile Eledge, une Américaine de 61 ans, a proposé à son fils de porter son enfant, raconte le média américain KETV News. Matthew et son compagnon Elliot ont accepté. Uma Louise est née la semaine dernière et se porte bien.

publicités

Malgré son âge, et après avoir subi de nombreux examens médicaux au centre de l’Université du Nebraska, Cécile Eledge a obtenu l’accord des médecins.
Le fœtus a ensuite été créé par fécondation in vitro avec le sperme de son fils, Matthew Eledge, et les ovules de la sœur de son beau-fils, Elliot Dougherty.
Cette gestation pour autrui, procédure légale aux Etats-Unis mais interdite en France, a coûté 40 000 dollars au couple.
La naissance du bébé et la joie de cette famille ont été immortalisées par Ariel Panowicz qui a posté ces clichés sur son compte Instagram :

La semaine dernière la petite Uma Louise a vu le jour. «Nous sommes vraiment reconnaissants à Uma et à sa grand-mère d’être ici, heureuses et en bonne santé», a confié Matthew au journal britannique Independent .

publicités

Le Collège national des gynécologues et obstétriciens français (CNGOF) estime à 45 ans l’âge limite raisonnable pour accoucher. Quels auraient pu être les conséquences pour Cecile Eledge et sa petite-fille ? « Les risques sont d’abord pour la femme qui accouche, car le système cardio-vasculaire est très sollicité pendant la grossesse, répond le professeur Bernard Hédon, gynécologue obstétricien et président sortant du CNGOF. Le volume sanguin et le rythme cardiaque augmentent et avec eux le risque d’un problème qui peut aussi avoir un impact sur la santé de l’enfant. »

publicités

Franbuzz sur Facebook

Répondre