À Nantes – Sortis sans attestation, ils bravent à nouveau le confinement et caillassent une ambulance

Déjà verbalisés à plusieurs reprises pour non-respect du confinement ces jours-ci, deux individus ont été aperçus en train de jeter des cailloux sur une ambulance. La police, rapidement alertée, a rattrapé le tramway à bord duquel ils venaient de monter. Les deux hommes, qui n’avaient aucune attestation valable à présenter, sont poursuivis en justice.

publicités

C’était mardi 31 mars, peu après 10 h 30, chaussée de la Madeleine, en centre-ville de Nantes . Les deux inconnus venaient de monter dans le tram, ligne 2, en direction de Pirmil, a précisé le témoin aux policiers. Ces derniers ont rattrapé le tram fissa et se sont invités à bord. Un témoin a appelé la police. Il venait de voir deux hommes « caillasser une ambulance ».

Selon la police, ces individus âgés de 23 et 49 ans ont reconnu « avoir lancé des cailloux ». Un projectile a notamment été retrouvé sur l’un d’entre eux. Par contre, ni l’un ni l’autre n’était en possession de la fameuse attestation nécessaire pour pouvoir sortir de chez soi.

publicités

Les suspects déjà verbalisés à plusieurs reprises ces jours-ci

Placés en garde à vue, les suspects, qui n’avaient pas pris la peine de se munir de l’attestation de déplacement dérogatoire obligatoire en cas de sortie, auraient reconnu « avoir lancé des cailloux » sur une ambulance d’après 20 minutes.

publicités

Un projectile a été retrouvé sur l’un des deux mis en cause et un cutter sur l’autre. Déjà verbalisé à trois reprises ces derniers jours pour non-respect du confinement, le plus jeune des deux individus, soupçonné d’être l’auteur des jets de cailloux sur l’ambulance, a été déféré au parquet ce mercredi.

Son complice présumé, qui a déjà violé à deux reprises le dispositif de confinement en vigueur, a pour sa part été convoqué devant le tribunal de police le 2 juin.

Franbuzz sur Facebook

Répondre