Accusé de racisme, le fromage australien «Nègre» va être rebaptisé après 20 ans de bataille d’un militant

Un fromage australien appelé «Nègre» va être rebaptisé «Hourra» à la suite d’un âpre combat mené durant deux décennies par un militant indigène qui souhaitait le changement de ce nom raciste. 

publicités

Il aura fallu deux décennies pour que les arguments de Stephen Hagan soient entendus. Ce militant s’est battu pour que le nom du fromage australien «Coon», qui peut être traduit par «nègre» en français, soit changé en raison de son caractère raciste.

Mercredi 13 janvier, la fromagerie australienne Saputo a annoncé ce mercredi que les produits ainsi rebaptisés seront disponibles dans les rayons des supermarchés à compter de juillet.

publicités

Ce changement d’appellation est le résultat d’une campagne menée durant vingt ans par un écrivain indigène, Stephen Hagan, qui milite contre le racisme.

Stephen Hagan, écrivain indigène australien, avait rédigé une pétition appelant à renommer ce fromage et adressée aux anciens propriétaires de l’entreprise. Il n’avait pas obtenu gain de cause jusqu’ici.

publicités

Tenir compte des « mentalités et perspectives actuelles »

Saputo a déclaré avoir décidé de rebaptiser son produit après « un examen minutieux » visant à permettre à la marque d’être en adéquation avec les consommateurs, en tenant compte des « mentalités et perspectives actuelles ».

« Traiter les gens avec respect et sans discrimination est l’un de nos principes de base et il est impératif que nous continuions à le respecter dans tout ce que nous faisons », affirme dans un communiqué le PDG de Saputo, Lino Saputo.

Les mouvements anti-racistes qui ont traversés le monde ces derniers mois ont conduit plusieurs marques à une démarche semblable. Il y a deux mois, Nestlé a par exemple décidé de rebaptiser les bonbons «Peaux rouges» et «Chicos», considérant que ces noms ne correspondaient plus aux valeurs de l’entreprise.

Un grand nombre de marques à travers la planète ont changé de nom au cours des derniers mois dans un contexte mondial de mouvements anti-racistes.

Franbuzz avec AFP

Franbuzz sur Facebook

Répondre