Adopté à 8 ans, Loïc, un lycéen français, retrouve sa sœur et son frère grâce aux réseaux sociaux

BELLE HISTOIRE: Un lycéen des Hautes-Pyrénées, qui avait été séparé de ses frères et sœurs lors de son adoption il y a dix ans, a réussi à retrouver grâce aux réseaux sociaux la petite sœur qu’il recherchait désespérément et plusieurs autres membres de sa famille

Cette histoire est la preuve que les réseaux sociaux n’ont pas que du mauvais. Ce mardi, Loïc Fourcade publie une vidéo où on le voit, en larmes, confier son histoire touchante. Celle d’un adolescent adopté de 17 ans, scolarisé à Montgaillard dans les Hautes-Pyrénées, et sans nouvelle depuis 10 longues années de ses 6 frères et sœurs biologiques.
Séparé de ses frères et sœurs lors de son adoption, il y a dix ans, Loïc a fini par retrouver, via un appel de détresse poignant sur Instagram, sa petite sœur ainsi que plusieurs autres membres de sa famille.

publicités

Sa mère morte, son père absent depuis la naissance, il est placé dans un orphelinat sans ses frères et sœurs. « J’ai ma petite sœur, celle qui me manque le plus, ça va faire dix ans que j’ai perdu contact avec, c’est la seule qui me manque énormément », dit-il dans de lourds sanglots, en donnant les quelques informations qu’il possède sur elle.

Loïc dit vivre dans « une famille formidable », essayant toutefois de retrouver ses frères et sœurs, car il a été ‘séparé’ d’eux lors de son adoption. « Ça fait plus de 5 ans que je suis à la recherche de mes frères et sœurs et aucune nouvelle. J’ai tout essayé : demander des renseignements à la mairie, à mon orphelinat, consulter mon dossier, faire appel à l’ASE (Aide Sociale à l’enfance), aucune nouvelle d’eux (…) Mon objectif avec cette publication c’est que le message tourne jusqu’à que le message soit lu par eux », avait-il écrit il y a un an.

publicités

La mobilisation a payé : sa vidéo a été partagée des centaines de milliers de fois et la petite sœur Marie-Anaïs a été retrouvée, ainsi que d’autres frères et sœurs. « Dans les commentaires, il y avait quelqu’un d’insistant, qui voulait qu’on parle en privé. Mais j’ai reçu énormément de messages et je n’ai pas vu tout de suite », raconte-t-il au journal Le Parisien. Dans une nouvelle vidéo ensoleillée, Loïc apparaît souriant et remercie du fond du cœur des internautes qui l’ont aidé:


« Vous avez réussi à faire du bonheur dans moi », dit-il. Désormais, sa bio Instagram affiche ce message : « Putain l’histoire qu’est qu’elle est belle gros.» On ne saurait mieux résumer.

publicités

Sa petite sœur finit par l’appeler

Sa petite sœur, Marie-Anaïs, finit par tomber sur la vidéo. Elle habite Lille, à près de 1000 kilomètres de Loïc. Ce vendredi, celle dont il n’a aucune nouvelle depuis 10 ans l’appelle sur son GSM. « On bégayait tous les deux, on y croyait pas, au début on se disait que c’était pas possible, puis on a commencé à partager des souvenirs et en raccrochant je n’ai pu m’empêcher de pleurer » confie le lycéen français devant les caméras de TF1.

Marie-Anaïs était elle en contact avec 4 de leurs frères et sœurs, via un groupe Facebook qu’il a maintenant rejoint. Résultat, Loïc a déjà pu s’entretenir avec David, son aîné de 38 ans. La mobilisation a donc payé bien au-delà de ses espérances, d’où la reconnaissance que témoigne le jeune homme, radieux, dans une vidéo publiée cette fois encore sur Instagram. Et comme un signe du destin, cette fois le soleil est de sortie.

Franbuzz sur Facebook

Répondre