Agression d’un policier hors service et sa compagne: Quatre suspects dont un mineur ont été interpellés

Le fonctionnaire a été violemment frappé alors qu’il n’était pas en service et rentrait chez lui avec sa compagne, dimanche matin à Lyon.  Quatre jeunes, dont un mineur ont été placés en garde à vue mardi.

publicités

L’enquête ouverte dimanche pour « violences volontaires en réunion et avec arme commises sur une personne dépositaire de l’autorité publique et son conjoint en raison de ses fonctions » a vite entraîné des interpellations à Lyon. Le Progrès indique ainsi que quatre jeunes suspects, dont un mineur, ont été placés en garde à vue mardi et qu’ils devraient être déférés ce mercredi.

Dimanche, vers 4h30 à Lyon 7e, un policier de 35 ans avait été traité de « sale flic » par une personne dans une voiture. L’homme avait ensuite été agressé par plusieurs individus, alors qu’il était hors service et qu’il rentrait à son domicile avec sa compagne. Victime d’une triple fracture d’une cheville, le gardien de la paix, en poste au commissariat de Caluire, a dû depuis subir une intervention.

publicités

Une agression violente, par plusieurs individus

Les victimes ont d’abord été prises à partie par deux individus arrivés à leur hauteur en voiture, dans le secteur du boulevard Yves Farge de Lyon. « Je vais t’enculer sale flic ! » a déclaré l’un d’entre eux, qui a reconnu le fonctionnaire, avant d’aller chercher d’autres personnes qui seraient des jeunes du quartier, pour les agresser.

Le policier de 35 ans et sa compagne ont alors été frappés. L’intervention de voisins ainsi que l’arrivée de la police a mis en fuite les auteurs. Blessé, le fonctionnaire a subi une opération à la cheville. Sa compagne s’est vu attribuer 3 jours d’Incapacité totale de travail (ITT).

publicités

L’affaire survient en pleine crise dans les rangs policiers, suite aux déclarations du ministre de l’Intérieur Christophe Castaner, alors même que les forces de l’ordre sont accusées de racisme et de violences illégitimes par des observateurs et certaines associations notamment.

Franbuzz sur Facebook

Répondre