Alerte! France: Une épidémie de varicelle touche la moitié du pays

L’épidémie de varicelle, selon le réseau Sentinelles, est en train de s’étendre en France. Douze foyers de contagion ont été identifiés. En moyenne, on recense 34 malades pour 100 000 habitants.
Dans sa dernière mise à jour, le réseau Sentinelles estime que pratiquement la moitié du pays était touchée dans la semaine du 3 juin au 9 juin.

Les régions les plus touchées sont les Pays de la Loire, l’Ile-de-France, le Grand Est et les Hauts-de-France.

publicités
Carte varicelle. Crédit : Réseau Sentinelles

Les Pays de la Loire sont particulièrement touchés avec environ 137 cas pour 100.000 habitants. Ils sont suivis par l’Île-de-France (56 cas), le Grand-Est (56 cas), les Hauts-de-France (56 cas) et l’Occitanie (41 cas).
Sept régions sont en « activité moyenne ». Il s’agit du Centre-Val de Loire (30 cas), Provence-Alpes-Côte d’Azur (29 cas), Nouvelle-Aquitaine (28 cas), Normandie (27 cas), Bourgogne-Franche-Comté (27 cas), Corse (26 cas) et Auvergne-Rhône-Alpes (21 cas).

Des épidémies « tous les deux à cinq ans »

La varicelle est une maladie infectieuse provoquée par le virus varicelle-zona, présent dans le monde entier, rappelle l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) dans un rapport de 2018. Elle provoque fièvre et lésions cutanées qui évoluent sur cinq à sept jours, à la suite d’une période d’incubation de 14 à 16 jours après un contact direct avec l’éruption cutanée d’un patient ou les sécrétions de ses voies respiratoires.

publicités

Un vaccin existe

« Les recommandations actuelles de vaccination concernent les personnes sans antécédent de varicelle (ou dont l’histoire est douteuse), dans les circonstances suivantes : adolescents de 12-18 ans, femmes en âge de procréer » et les personnes en contact avec la petite enfance, précise le ministère de la Santé.

Chaque année, on compte près de 700 000 cas de varicelle en France, dont une vingtaine en meurent, selon le site vaccination-info-service.fr. De grandes épidémies de la maladie sont possibles « tous les deux à cinq ans », particulièrement durant les mois d’hiver et de printemps, quand le temps est frais et sec, détaille l’OMS. Les plus jeunes sont particulièrement vulnérables, avec plus de « 90 % d’individus infectés avant l’adolescence en l’absence de programmes de vaccination ». En France, la vaccination contre la varicelle n’est pas obligatoire.

publicités

Franbuzz sur Facebook

Répondre