Alors qu’il était gravement malade du cancer, la visite de son chien a tout changé : ses progrès surprennent les médecins

Au Brésil, un homme hospitalisé à l’Hospital Memorial São José, depuis plusieurs semaines pour suivre un traitement contre le cancer, Flavio Santos vit une période difficile. Et ce d’autant plus qu’un être cher lui manquait : son chien Agadir. L’homme a pu revoir son chien adoré. Dans la foulée de ces retrouvailles, les médecins ont constaté d’importantes améliorations dans son état de santé.

publicités

Souffrant d’un cancer, Flavio Santos est hospitalisé depuis un certain temps et ne pouvait, jusque là, pas voir son chien Agadir, comme le raconte The Dodo. Apprenant cela les infirmières ont décidé d’organiser une visite spéciale pour réunir les deux amis. Mais elles n’imaginaient sans doute pas, à ce moment-là, à quel point la venue d’Agadir au chevet de Flavio aurait d’effets bénéfiques sur l’état du malade.

Lorsque le patient a reçu la visite du chien, non seulement il a visiblement retrouvé sa bonne humeur, mais d’un point de vue clinique, les médecins ont constaté des améliorations évidentes, petites mais constantes. Possible ? Apparemment, oui, vu que l’appétit de l’homme a augmenté, et que ses paramètres de fréquence cardiaque et de tension artérielle se sont améliorés. Ceci a été confirmé par le Dr Rodrigo Tancredi, l’un des médecins de l’établissement brésilien. «J’ai été surpris», avoue le Dr Rodrigo Tancredi car «il était conscient, orienté et parlait.» Une amélioration qui semble, en outre, perdurer.

publicités

Pour le médecin, les visites d’animaux de compagnie auprès des patients semblent avoir des effets bénéfiques à la fois psychologiques et physiques, entraînant une augmentation de l’appétit et une baisse du rythme cardiaque et de la pression artérielle.

Le soutien, la chaleur et l’empathie que seul un chien ou un chat peut apporter à ceux qui en ont besoin est un soin spécial : pour cette raison, de telles expériences devraient devenir de plus en plus répandues !

publicités

Suite à ce miracle, l’hôpital qui jusqu’alors n’avait jamais autorisé les animaux de compagnie à se rendre aux chevets de leurs maîtres pourraient désormais y être autorisés.

Franbuzz sur Facebook

Répondre