Après une soirée trop arrosée, il se retrouve avec des lunettes tatouées sur le visage

Ce Gallois s’est réveillé avec un mal de crâne incroyable. En plus de sa gueule de bois légendaire, sa tête a failli exploser quand il s’est vu dans le miroir. Ses amis avaient profité de son état d’ébriété pour lui tatouer de magnifiques lunettes « Rayban » sur le visage. Malgré les horribles dessins, qui auraient pu avoir des conséquences graves sur l’état psychologique de l’homme, il est resté deux ans avec ses lunettes tatouéessans les faire enlever.

Un enterrement de vie de garçon

Le Daily Mail a dressé lundi le portrait de ce quinquagénaire originaire de Swansea, dans le sud du Pays de Galles. Il a vécu pendant deux ans avec un tatouage aussi insolite que disgracieux : une paire lunettes irrégulièrement tracée autour de ses yeux, avec écrit « Rayban » sur l’une des branches, également ornée d’une étrange petite hache.
« Je n’avais aucun souvenir de m’être fait tatouer ça parce que je faisais la fête et j’étais ivre. Quand je me suis réveillé le lendemain, j’ai cru que quelqu’un avait dessiné au marqueur sur mon visage », a-t-il confié au tabloïd anglais, à condition que son nom ne soit pas révélé.

publicités

L’homme a d’abord pensé qu’il s’agissait d’une plaisanterie. Le dessin partirait bien à l’eau, pensa-t-il d’abord. Sauf qu’il s’agissait d’un tatouage indélébile. Le Gallois (qui souhaite rester anonyme) ne se souvenait de rien de cette soirée trop arrosée — un enterrement de vie de garçon — qui l’a amené à se retrouver avec une paire de lunettes tatouée sur le visage, relate le DailyMail.

« Tout le monde me regardait mais je me suis habitué au tatouage et j’ai décidé de le garder« , explique-t-il. Il aura fallu attendre deux ans pour que le quinquagénaire prenne la décision de s’en débarrasser.

publicités

Il finit par les faire enlever au laser

Comme vous pouvez le voir dans la vidéo, en deux ans, les traits s’étaient déjà épaissis et la couleur avait viré au bleu. Dans un premier temps, les traits enlevés au laser lui ont laissé des marques turquoise sur le visage. Mais au bout de plusieurs séances, plus aucune marque faite lors de cette folle soirée n’est restée. « Quand j’ai rencontré Donnalee, le gérant de la clinique, pour la première fois, je n’étais pas vraiment sûr si je voulais vraiment faire enlever mon tatouage », se souvient l’homme. « J’ai entendu des histoires horribles d’amis qui avaient gardé des cicatrices. » Il lui a fallu six séances pour que ses lunettes Rayban soient totalement effacées.

publicités

Franbuzz sur Facebook

Répondre