Bouleversant : Les adieux déchirants d’un cheval à son jeune maître pendant ses funérailles… Tellement émouvant !

Ils étaient inséparables :Wagner Figueiredo de Lima, un homme de 34 ans, décède suite à un tragique accident de la route. Ce dernier habitait l’État du Paraíba au Nord-est du Brésil, et possédait un cheval appelé Sereno, qui était son meilleur ami.
Malheureusement, à cause d’un tragique accident de la route, Wagner est décédé un peu plus tôt dans la semaine des suites de ses blessures. Il n’était âgé que de 34 ans.

Crédit: Facebook/Wagner Lima

Le jour des funérailles de Wagner, le frère de Wagner, connaissant la relation unique qu’il entretenait avec son cheval, et lors de la procession funèbre, il a ramené l’animal avec lui. Mais il ne s’attendait sans doute pas, à ce qui allait se passer.
Plusieurs amis et proches se sont réunis pour accompagner, le défunt vers sa dernière demeure. Lorsque le corbillard portant le cercueil de Wagner est arrivé à hauteur de la procession, le bel animal sembla tout d’un coup savoir que cela signifiait que son maître s’en était vraiment allé :

 Crédits Photos :Kyioshi Abreu/Portal Diário do Sertão

« S’est soudain avancé, il s’est mis à marcher autour du cercueil, en le reniflant. Puis, il a henni, » rapporte Kyioshi Abreu, l’un des processionnaires, au site The Dodo.
« Il y a eu une émotion extrêmement forte. Tous ceux qui étaient là et qui ont vu la scène ont été profondément bouleversés. Moi-même, je n’ai pas pu me retenir de pleurer lorsque j’ai vu cette scène. »

Crédits Photos :Kyioshi Abreu/Portal Diário do Sertão

Certes, on ne sait pas vraiment à quoi ressemble un cheval qui a le cœur brisé, en tout cas on n’a pas l’habitude de s’en poser la question. Mais en observant Sereno, l’assistance s’est vite rendu compte qu’il n’agissait pas normalement, et a compris qu’il ressentait quelque chose d’extrêmement fort :

« Tout au long du chemin vers le cimetière, il soufflait, gémissait, frappait de ses deux sabots sur le sol, » a confié le frère de Wagner à une chaîne de TV locale

Crédits Photos :Kyioshi Abreu/Portal Diário do Sertão

Pour Wando qui connaît l’incroyable complicité que Sereno avec son frère, il est évident que le cheval était triste et avait bel et bien compris ce qui se passait… Mais Sereno ne sera pas seul dans cette dure épreuve. Wando l’a pris avec lui et sa famille. Et il compte bien s’en occuper aussi bien que le faisait Wagner. Même s’il sait qu’il ne le remplacera jamais…

Répondre