Bretagne : il saccage le champ de blé d’une agricultrice avec son 4×4 et se retrouve embourbé jusqu’au châssis

Cela fait plusieurs jours que le véhicule, embourbé, n’a pas bougé de l’exploitation d’un couple d’agriculteurs de Plouay. Le couple d’agriculteurs a déposé plainte et partagé la mésaventure sur les réseaux sociaux.

publicités

Une agricultrice de Plouay (Morbihan) a découvert un 4×4 embourbé dans son champ de blé, samedi 19 décembre, au matin. Le véhicule, qui s’est retrouvé là pour une raison encore inconnue, a considérablement dégradé son exploitation, rapporte Ouest-France.

L’image serait presque belle, d’un point de vue esthétique, si elle ne montrait pas le saccage du travail d’agriculteurs. A Plouay, dans le Morbihan, un 4×4 s’est embourbé dans un champ, provoquant la colère des exploitants. Sur Twitter, l’agricultrice propriétaire des terres a fait part de sa colère en diffusant les images du véhicule immobilisé au milieu du champ. Elle a annoncé avoir porté plainte.

publicités

Comment ce véhicule s’est-il retrouvé dans cette fâcheuse posture ? Pour une raison inconnue, l’automobiliste a quitté la chaussée la veille au soir, avant de s’aventurer dans ce champ de blé. Finalement pris au piège dans la boue, il est allé voir plusieurs agriculteurs des alentours, leur demandant de l’aider. « Ils ont tous refusé », glisse Rozenn Le Masle.

« On venait de semer en novembre. En plus, il a roulé dans le sens contraire dans lequel on travaille avec notre tracteur. Il faudra faire attention lors de la moisson, cela sera dangereux avec les ornières créées », a expliqué Mme Le Masle à nos confrères du Télégramme.

publicités

« Je n’arrive pas à comprendre. Un accident, c’est compréhensible mais là, c’est mystérieux », confie Rozenn Le Masle dans les colonnes du quotidien régional.

Le véhicule ne peut pas être remorqué

D’après l’exploitante, les gendarmes se sont rendus sur place pour effectuer les premières constatations. Ils n’ont eu aucun mal à retrouver l’auteur de ce carnage, le véhicule étant bloqué au milieu du champ depuis plusieurs jours. « Enlever le véhicule va endommager encore plus la parcelle. Les ornières peuvent être dangereuses lors des interventions, suivant le matériel utilisé », explique la jeune femme aux nombreux internautes qui la questionnent.

L’automobiliste, qui serait un chasseur,

Une plainte déposée

Excédés de voir leur travail saccagé, Mme Le Masle et son mari ont décidé de déposer plainte auprès de la gendarmerie.

« Je n’en peux plus de ce manque de respect », souligne l’agricultrice sur Twitter. Selon elle, le propriétaire du 4×4 embourbé jusqu’au châssis a pris contact avec elle et son mari afin qu’ils l’aident à ramener le véhicule sur la chaussée, et ce sans même présenter ses excuses.

« Il exige qu’on sorte son 4×4 ce soir car il en a besoin demain pour la chasse. Non mais, ça va être de notre faute aussi ! » a écrit Rozenn Le Masle sur Twitter dans la soirée du 19 décembre.

Sur le ton de l’humour, l’agricultrice s’interroge sur sa parcelle, qu’elle suspecte d’être « maudite ». « Au printemps on a eu une attaque sévère de corbeaux et pour couronner le tout on s’est fait voler le canon effaroucheur et la bouteille de gaz », explique-t-elle sur Twitter, avant de rappeler que les dégradations du travail des agriculteurs sont quotidiennes.

Depuis, le 4 x 4 est toujours coincé sur le terrain du couple d’agriculteurs. Sur Twitter, en réponse à un internaute Rozenn Le Masle a expliqué que les conditions météorologiques ne permettaient pas une intervention, au risque de causer davantage de dommages à ses cultures.

Franbuzz sur Facebook

Répondre