Brigitte Macron hospitalisée pour une opération de chirurgie esthétique il y a quelques semaines

Il y a quelques semaines, la première dame Brigitte Macron aurait été hospitalisée en toute discrétion. On vous en dit plus. 

La première dame Brigitte Macron aurait succombé la chirurgie esthétique. En effet, d’après le magazine Voici, juste avant son départ en vacances, Brigitte Macron aurait été hospitalisée dans la discrétion.

C’est la une du numéro du magazine people à sortir ce vendredi : la première dame a passé une journée à l’hôpital à la mi-juillet. Selon l’hebdomadaire Closer, Brigitte Macron a été hospitalisée pour une opération de chirurgie esthétique à l’hôpital américain de Neuilly-sur-Seine. Un séjour qui s’est déroulé pendant la deuxième quinzaine de juillet, avant que le couple présidentiel ne quitte la capitale à dessein de rejoindre le fort de Brégançon pour son séjour estival traditionnel, le 25 juillet.

publicités

Opération de 3h sous anesthésie générale

Selon Closer, le 16 juillet dernier, la première Dame s’est rendue à la clinique de Neuilly pour un rendez-vous avec un « éminent et médiatique chirurgien esthétique. » Portes bloquées, ascenseurs fermés, tout l’hôpital aurait été mobilisé pour accueillir la femme la plus célèbre de France. Rebelotte, le lendemain, « vers 13h » , l’épouse du Président de la République aurait été hospitalisée « pendant 3h » sous « anesthésie générale » raconte le magazine people. Quelques heures plus tard, Emmanuel Macron se serait rendu à la clinique pour voir sa femme à son réveil, accompagné de ses « quatre gardes du corps. »

Opération de 3h sous anesthésie générale

Selon Closer, le 16 juillet dernier, la première Dame s’est rendue à la clinique de Neuilly pour un rendez-vous avec un « éminent et médiatique chirurgien esthétique. » Portes bloquées, ascenseurs fermés, tout l’hôpital aurait été mobilisé pour accueillir la femme la plus célèbre de France. Rebelotte, le lendemain, « vers 13h » , l’épouse du Président de la République aurait été hospitalisée « pendant 3h » sous « anesthésie générale » raconte le magazine people. Quelques heures plus tard, Emmanuel Macron se serait rendu à la clinique pour voir sa femme à son réveil, accompagné de ses « quatre gardes du corps. »

publicités

publicités

Franbuzz sur Facebook

Répondre