Ce policier d’état prend soin d’un bébé couvert de vomi assis sur le siège arrière du véhicule de sa mère ivre

Nous aimerions tous penser que toutes les mères du monde couvrent leurs enfants d’amour et d’attention.

image: pixelheadphoto digitalskillet / Shutterstock.com

Ce ne fut malheureusement pas le cas lorsque D.C.Graham, policier d’état de Virginie de l’Ouest aux États-Unis, a stoppé un véhicule dont il suspectait le conducteur d’être en état d’ébriété.
Le policier a alors été choqué de constater que la conductrice était non seulement particulièrement ivre, mais qu’un bébé couvert de vomi se trouvait assis à l’arrière.
Le petit garçon ne devait pas être âgé de plus d’un an et n’était vêtu que d’une couche, en plus d’avoir été assis d’une manière inapproprié pour garantir sa sécurité. Cerise sur le gâteau, il souffrait également d’une vilaine toux.

publicités

D’après D.C. Graham, l’intérieur du véhicule était très désordonné et il s’en exhalait une odeur fétide, comme s’il n’avait pas été nettoyé depuis des mois.
Il a alors choisi de ramener l’enfant à la caserne de la Police d’État, laquelle se trouvait à seulement un kilomètre de là.
Le policier affirme qu’à partir du moment où l’enfant est entré dans la caserne, l’odeur de vomi et d’excéments a envahi la pièce, tandis que le bébé ne cessait de pleurer.

C’est à ce moment que D.C. Graham s’est converti en un papa aimant et attentioné, malgré son badge et son arme.
À l’occasion d’une interview avec CNN, il a expliqué :

publicités

Le bébé pleurait à chaudes larmes. Nous avons tout essayé pour le calmer. Il était juste trop choqué en raison de l’état dans lequel sa mère l’avait laissé. Il nous était impossible de faire cesser ses pleurs. J’ai fini par dire : « je ne peux pas le laisser comme ça ».

Il a alors lavé le petit garçon dans l’évier de la caserne, ce que l’enfant a sembler apprécier grandement, ses larmes rapidement remplacées par un large sourire.

publicités

Graham l’a ensuite envellopé dans une serviette, lui a tendu une peluche et l’a gardé dans ses bras jusqu’à ce que les services de protection des mineurs arrivent environ trois heures plus tard.

L’enfant a depuis été confié à un gardien légal pendant que sa mère fait face à des charges de conduite en état d’ébriété.

Comment venir en aide aux enfants négligés

Voici quelques conseils afin de pouvoir aider un enfant dont le traitement laisse à désirer :

1. L’amour est le meilleur des remèdes. Exprimez-en à un enfant qui en a manqué jusque-là
2. Ayez une conversation avec lui ; écoutez-le et parlez-lui autant que possible.

image: Yuganov Konstantin / Shutterstock.com

3. Soyez très patient. Certains enfants ont besoin de plus de temps que d’autres pour pouvoir sortir de sous leur « carapace ».
4. Savoir comprendre l’enfant est peut-être l’élément le plus important.

image: Aynur_sib / Shutterstock.com

Les enfants ne sont pas sensés devoir se débrouiller seuls ; les adultes sont là pour les aider.

Malheureusement, certains parents ne sont pas capables de remplir leur devoir. Dans ces cas-là, c’est le moment pour des anges gardiens tels que le policier Graham de prendre les choses en main.

Nous devrions tous être conscients des enfants qui vivent dans des conditions déplorables et ne jamais hésiter à faire ce qui est nécessaire pour ceux qui se trouvent dans le besoin.

Source: fabiosa

Franbuzz sur Facebook

Répondre