C’est la panique lorsque ce gros bateau n’arrive pas à s’arrêter . . . Oufffff !

Des erreurs, qui n’en feraient pas ? Cependant, les conséquences diffèrent selon les circonstances. Alors,imaginez un capitaine d’un grand navire faire une bourde monumentale aux commandes de son vaisseau, bonjour la catastrophe !

publicités
cest-la-panique-lorsque-ce-gros-bateau-narrive-pas-a-sarreter-oufffff-11Crédit: Youtube / Steve Holden

Alors qu’un bateau de cette grosseur requiert un certain temps avant de s’immobiliser, on peut dire que l’homme au commande a relativement mal calculé la vitesse et la distance qu’il y avait par rapport au quai.

Faute d’inattention ou une erreur de calcul de la distance ?

publicités

On peut dire que ce commandant de bord a littéralement commis une gaffe. Vu la taille impressionnante de cette embarcation, la distance de freinage est plus grande. Il ne fallait pas non plus oublier que s’arrêter sur l’eau est tout à fait différent de la terre ferme.

La vieille dame vêtue en rouge semble figer face à l’arrivée de ce monstre qui termine sa course directement dans le béton brisant ainsi la coque du bateau. Heureusement, la dame l’a échappé belle pour ne pas faire partie de l’impact qui s’est déroulé à San Diego en Californie impliquant un bateau de croisière pour apprécier la présence des baleines dans la région du Sud-Ouest des États-Unis.

publicités

Si vous avez aimé la vidéo, n’hésitez pas à la partager avec tout le monde ! Voici une vidéo amateur de cette catastrophe :


source : Youtube / Steve Holden

Franbuzz sur Facebook

Répondre