« C’est une espèce très dangereuse » : une effroyable tortue alligator trouvée dans un parc des Alpes-Maritimes

Trouvée par des passants mardi 28 avril dans le parc départemental de Vaugrenier (Alpes-Maritimes), l’impressionnante tortue alligator a été confié à un particulier. C’est la première fois que cette espèce en voie d’extinction est aperçue dans le département.

publicités

Un homme a trouvé mardi une tortue alligator dans le parc départemental de Vaugrenier (Alpes-Maritimes), à côté d’Antibes, rapportent plusieurs médias. Une espèce plutôt rare dans nos contrées… L’espèce est en voie de disparition et est classée dangereuse en France.

« Elle m’a sectionné net le manche d’un balai d’un coup de mâchoire. C’est un monstre! », raconte à Nice-Matin Patrick Villardry, ex-président de la Société de défense des animaux, à qui le passant a apporté l’animal.

publicités

« Elle était très agressive. J’ai dû prendre de grandes précautions pour l’attraper, par l’arrière. Sa mâchoire est si puissante qu’elle peut sectionner un doigt immédiatement » a expliqué Patrick Villardry, rapporté par nos confrères de France 3.

Sûrement un abandon

La piste de l’abandon est probable, selon Patrick Villardy. « Ce spécimen de tortue alligator a dû être abandonné par un particulier. On peut penser que son propriétaire l’a abandonnée au parc de Vaugrenier parce que la tortue devenait trop agressive » a-t-il. « Elle a entre 15 et 20 ans. Mais ce genre de tortue peut vivre 70 ans, peser 90 kg, et n’a aucun prédateur ».

publicités

La tortue alligator fait partie des espèces sauvages menacées d’extinction. L’animal est protégé et sa vente interdite depuis 1989.  L’animal d’une quinzaine de kilos doit avoir une vingtaine d’années, estime Karim Daoues, gérant de la Ferme tropicale à Paris. « Elle n’est pas très véloce. Mais son cou a une détente rapide, indique au quotidien le spécialiste. Dans l’eau, elle n’attaque généralement que ses proies habituelles. En dehors, elle peut se montrer très agressive. Ses morsures sont sévères et elle souffle en même temps, ce qui est impressionnant. Les plus âgées peuvent aller jusqu’à 100 kg ».

L’animal a sûrement été abandonné par son propriétaire. Il a été confié provisoirement à un particulier, titulaire d’un certificat de capacité pour la garder. Cette décision a été prise en concertation avec la direction départementale des services vétérinaires et l’Office national de chasse et de la faune sauvage. La tortue devrait ensuite intégrer un « zoo marin », explique Patrick Villardry.

Introuvable dans les animaleries depuis 2004

Rien ne permet de savoir depuis combien de temps se trouvait l’animal à Vaugrenier. L’espèce originaire de Louisiane s’adapte bien au climat méditerranéen. « Le puçage de ces tortues n’est obligatoire que depuis quatre mois. Il y a peu de chance qu’on retrouve la personne qui l’a laissée là », ajoute Karim Daoues.

Pour détenir une tortue alligator en France, il faut un certificat de capacité et une autorisation d’ouverture d’établissement pour l’accueillir, rappelle Nice-Matin.

Franbuzz sur Facebook

Répondre