Cet ancien dentiste a quitté son travail pour aider les chiens errants de sa ville : aujourd’hui il a un refuge où il s’occupe d’eux

Plusieurs personnes en Grèce luttent pour mettre de la nourriture sur la table et c’est une tragédie en soi. Ces temps difficiles affectent aussi les animaux de compagnie de la famille, car ils sont rejetés en grand nombre par leurs propriétaires. Cet homme est un héros qui en sauve autant qu’il peut.

publicités

Theoklitos Proestakis, plus connu sous le nom de Takis, a créé un refuge en Grèce pour loger tous les chiens et chats abandonnés par leurs maîtres. Dentiste de profession, il a cessé son activité et a investi tout son argent dans ce magnifique projet qui lui tenait tant à cœur.

Malheureusement, les animaux étaient de plus en plus nombreux, entraînant alors le mécontentement des riverains, voire même de véritables menaces. Face à cette urgence, Takis a pris une décision radicale : tirer un trait sur sa vie professionnelle pour se consacrer à plein temps à cette cause. Il décide alors de vendre ses biens dans le but d’acheter un terrain et afin d’y créer un refuge pour prendre soin de ses petits protégés.

publicités

Takis explique à The Dodo :
« Je leur ai dit ‘Non, vous ne ferez rien aux chiens. Donnez moi juste 30 jours et je trouverai un endroit où transférer les chiens de la décharge.’
(…) Au début, quand j’ai arrêté de travailler dans la boîte de nuit, j’avais pas mal d’argent. J’ai dépensé tout mon argent pour les chiens. Et je me suis dit, ça y est, c’est fini, je n’ai plus d’avenir. »

Takis a quitté son travail pour aider tous ces chiens, allant même jusqu’à vendre certains de ses biens, dont sa voiture. Les chiens, qui étaient au départ une cinquantaine, sont rapidement devenus 180 si bien que Takis a dû les transférer sur une parcelle de terre dont il était propriétaire, la transformant en refuge.

publicités

Les frais de nourriture et de soins vétérinaires sont élevés et Takis, à un moment donné, craignait de devoir fermer le refuge en raison des coûts excessifs. Mais un miracle se produit. Une journaliste du Daily Mail écrit un article à son sujet en octobre 2015, et les gens du monde entier lui font parvenir des dons. Takis peut ainsi poursuivre sa passion, ce qui anime sa vie. « Ce que je fais n’est pas un métier, c’est ma raison de vivre »explique-t-il au média The Dodo, qui lui consacre une vidéo.

Sa page Facebook, à l’heure actuelle, compte près de 350 000 fans et recueille les récits de ses sauvetages, ainsi que les donations des visiteurs. Un choix de vie courageux, qui a sauvé la vie de centaines de chiens blessés et abandonnés.


Environ 300 animaux sont accueillis en continu au Takis Shelter, où des bénévoles apportent leur aide. Le lieu est également ouvert aux visiteurs qui peuvent caresser, nourrir, jouer et éventuellement adopter les petits compagnons. Un bien bel exemple de générosité.

Franbuzz sur Facebook

Répondre