Cet homme condamné à la prison pour avoir battu brutalement un chiot jusqu’à la mort

Un homme qui a plaidé coupable à une attaque violente contre un chiot du Labrador âgé de 17 semaines, le 24 mai,  passera moins de six mois en prison pour ses crimes. Le tribunal de première instance d’Oxford a condamné Callum Gerken, un échafaudagiste de 27 ans originaire de Wood Farm dans l’Oxfordshire, à 23 semaines de prison pour les souffrances qu’il a causées à un labrador de 17 semaines appelé Shadow.

Callum Gerken a avoué avoir frappé à plusieurs reprises Shadow avec une pantoufle le 3 avril et n’avoir pas emmené l’animal, qui avait du mal à respirer, à un cabinet vétérinaire pour qu’il soit soigné, causant la mort du chiot. Il a également admis avoir envoyé des messages vocaux menaçants au propriétaire de Shadow via WhatsApp.
Callum Gerken s’est fâché après que le chiot a laissé des excréments « partout » dans sa maison, et il a frappé Shadow dans un accès de rage. « Je viens de passer d’un côté à l’autre de la pièce en la battant », a-t-il dit dans un message obtenu par le Daily Mail.

publicités

Il battait l’animal si fort que ce dernier ne pouvait plus marcher. « Ça ne me dérange pas [juron]. C’est comme ça que ça se passera avec moi », a-t-il dit dans un autre message. « Elle ne recommencera pas parce qu’elle ne peut plus [juron] marcher », dit Callum Gerken, avant d’envoyer une série de messages disant qu’il y avait « quelque chose qui n’allait pas » chez le chiot parce qu’il avait du mal à respirer.

Auparavant, l’agresseur avait nié avoir causé des souffrances inutiles à un animal protégé et envoyé des messages malveillants, mais il a plaidé coupable à la dernière minute.
Les magistrats ont blâmé Callum Gerken pour la mort de Shadow. « Vous étiez déterminé à faire du mal et vous avez menacé de faire encore plus de mal au chien », ont-ils dit, selon le Daily Mail« Vous étiez en position de responsabilité. Vous avez utilisé une pantoufle comme arme. Vous n’avez pas appelé ou emmené la chienne chez le vétérinaire ou demandé conseil même si vous saviez qu’elle était blessée. »

publicités

Le propriétaire du chien, qui avait d’abord confié à Callum Gerken le soin de l’animal, a été bouleversé d’apprendre que la peine de l’agresseur était plus courte que prévu. « Je n’arrivais pas à croire qu’il n’ait eu que 23 semaines », a déclaré le propriétaire et éleveur de Shadow, qui a demandé à ne pas être identifié, au Oxford Mail« Deux ans aurait été plus approprié. »

Initialement, Gerken a nié les accusations portées contre lui, mais il a finalement plaidé coupable à des accusations de « causer des souffrances inutiles à un animal protégé » et d’avoir « envoyé des communications malveillantes ».

publicités

Le juge qui a condamné Gerken a déclaré: « Le chien est décédé des suites de ce qui lui a été infligé. Vous étiez déterminé à faire du mal et vous avez menacé de causer d’autres dommages au chien. Vous étiez en position de responsabilité. Vous avez utilisé une pantoufle comme une arme. Vous n’avez pas appelé ni emmené le chien chez le vétérinaire, ni demandé conseil, même si vous saviez qu’elle ne se portait pas bien.

En fin de compte, Gerken a été condamné à 23 semaines de prison et à 250 £ (283 €) en dédommagement, ainsi qu’à 1 000 £  (1 132 €) en frais de justice. Il sera également interdit de posséder ou de garder des chiens pendant 10 ans.
La raison pour laquelle le chien a été confié à Gerken et ses relations avec le propriétaire de l’animal ne sont pas claires.

Franbuzz sur Facebook

Répondre