Cette école transforme les repas non servis en plats à emporter le week-end pour les élèves dans le besoin

Tout comme nos téléphones portables, notre corps a besoin d’être rechargé tous les jours. Sans nourriture ni boisson, nous n’aurions pas l’énergie nécessaire pour fonctionner de façon optimale dans nos activités quotidiennes. Les enfants ont besoin de bons aliments, nutritifs, tous les jours pour grandir, pour apprendre et pour rester en bonne santé.

Aucun enfant ne devrait se soucier de la provenance de son prochain repas. Un programme pilote dans une école de l’Indiana s’attaque à résoudre le problème de la pénurie alimentaire touchant les enfants.
Aux États-Unis, de nombreux foyers ont du mal à nourrir suffisamment leur famille, avec plus de 12 millions d’enfants souffrant de la faim chaque jour, selon Feeding America – une famille sur six ignore comment elle va se procurer son prochain repas. Il y a également des millions d’autres personnes à faible revenu, qui peinent à nourrir les leurs.

Souvent, il faut choisir entre acheter la nourriture, ou payer le loyer. Nous devons prendre soin de nos enfants, car sans une alimentation adéquate, les capacités d’apprentissage des enfants risquent d’être compromises et des maladies développementales et chroniques risquent apparaître et de s’installer.
Pour des millions d’enfants américains, l’école est la seule source de nourriture, et c’est peut-être le seul repas qu’ils reçoivent de la journée. Mais les enfants en pleine croissance ont besoin de beaucoup de carburant, alors que se passe-t-il la fin de semaine – ces enfants ont-il de quoi manger ? Les programmes de petits déjeuners et de déjeuners dans les écoles aident énormément, mais il reste encore beaucoup à faire pour atténuer le problème.
Les écoles communautaires Elkhart de l’Indiana ont eu une excellente idée et collaborent avec Cultivate, un organisme sans but lucratif, pour s’assurer que les enfants ont suffisamment à manger les fins de semaine.

« Notre premier objectif est de recueillir les repas qui ont été préparés par de grandes organisations ou entreprises de services alimentaires, mais qui n’ont jamais été servis », a expliqué Jim Conklin, cofondateur et président du conseil d’administration de Cultivate, à TODAY.

« Tous les jours ces organisations nourrissent des gens et, bien souvent, elles ont des surplus alimentaires parce que le nombre de personnes qu’elles servent au quotidien varie et est quelque peu imprévisible », a déclaré M. Conklin.

Ainsi, les enfants qui répondent aux critères peuvent apporter à la maison des repas congelés et préemballés, qui sont préparés avec les restes recueillis à l’école. Ils peuvent ensuite apporter les plats à la maison et les manger pendant le week-end.

Le programme pilote, qui est appuyé par la Leadership Academy Commerce de la Chambre de commerce, va permettre à 20 écoliers d’emmener chez eux chaque vendredi, dans leurs sacs à dos, huit repas congelés chacun.

Selon CBS, cette opération va se poursuivre jusqu’à la fin de l’année scolaire.

Non seulement elle s’occupe du problème de la faim, mais la récupération des repas non-servis des cantines scolaires réduit également la quantité de nourriture autrement destinée à la poubelle.

« Cela a un grand impact », a déclaré Melissa Ramey, de l’Académie de leadership de la Chambre de commerce. « J’en suis fière. C’était déchirant d’entendre que ces enfants rentraient chez eux le week-end et qu’ils n’avaient rien à manger. »

Le System Elkhart Schools, qui compte 14 écoles primaires, 3 collèges et 2 lycées dans l’Indiana, espère introduire ce programme novateur dans d’autres écoles. Le système scolaire travaille actuellement à l’expansion du programme alimentaire, rapporte FOX News.

Quelle excellente façon de gérer le gaspillage alimentaire, tout en fournissant des repas aux écoliers affamés qui en ont tant besoin.

C’est une idée qui a le potentiel d’être mise en œuvre à une échelle beaucoup plus grande.


Source vidéo: Youtube-WSBT-TV
Source: epochtimes

Franbuzz sur Facebook

Répondre