Cette famille met son chat dans des conditions de survie horribles ! La raison va vous mettre les larmes aux yeux !

Kunkush, un magnifique chat blanc, coulent des jours tranquilles en Irak auprès d’une famille aimante composée d’une maman et de ses cinq enfants. Mais comme des milliers d’autres personnes, la famille est amenée à fuir le pays, laissant tout derrière elle.

publicités
lemouvante-histoire-de-kunkush-ce-chat-de-migrants-irakiens-retrouve-ses-proprietaires-en-norvegeCrédit: aljazeera

En novembre 2015, une famille irakienne fuit la ville de Mossoul qui est entre les mains du groupe terroriste Etat Islamique pour rejoindre l’Europe. Mais pour la mère de famille et ses 5 enfants, il est impensable de laisser là-bas leur chat Kunkush ! Ils embarquent alors leur agora blanc et arrivent tant bien que mal en Grèce, sur l’île de Lesbos. Mais là… C’est la cohue ! Les migrants sont nombreux, ils se bousculent… Et Kunkush est effrayé ! Ses maîtres ouvrent sa cage pour le calmer… Mais le petit chat s’enfuit. La maman et les enfants sont inconsolables. Ils ont surmonté tant d’obstacles ensemble, et ils finissent tout de même par perdre Kunkush !

Cependant, ils n’ont pas le choix, il faut continuer. Le petit groupe continue son périple vers l’Allemagne, avant d’arriver en Norvège, où ils sont relogés.

publicités
lemouvante-histoire-de-kunkush-ce-chat-de-migrants-irakiens-retrouve-ses-proprietaires-en-norvege-2Crédit: Youtube/The Guardian

Le petit chat lui est retrouvé par une famille grecque qui l’accueille, s’en occupe et le rebaptise « Dias », le nom grec de Zeus. Il n’a pas de puce, ni de tatouage, impossible donc de retrouver ses maîtres. Alors sa famille d’accueil tente le tout pour le tout et décide de créer une page Facebook.
Sensibles tant à la cause des hommes que celle des animaux, elles déplacent des montagnes pour aider le chat à retrouver sa famille : elles créent des affiches en anglais, en arabe et en farsi, les placardent sur les murs de Lesbos et publient le tout sur Internet pour atteindre un maximum de monde. Elles créent même une page Facebook qui fait le buzz : plus de 7 500 likes ! Les internautes sont visiblement émus par l’histoire et sont prêts à apporter leur soutien.

publicités

En parallèle, elles amènent le chat chez le vétérinaire pour évaluer son état de santé et lui font un passeport qui lui permet de se déplacer à Berlin, où une famille a promis de l’accueillir si jamais la sienne n’est pas retrouvée dans l’année.

lemouvante-histoire-de-kunkush-ce-chat-de-migrants-irakiens-retrouve-ses-proprietaires-en-norvege-3Crédit: Youtube/The Guardian

Un mois plus tard, Amy, une bénévole l’emporte à Berlin où une famille d’accueil l’attend. Mais c’est là qu’une Norvégienne contacte les administrateurs de la page Facebook. Elle dit avoir retrouvé les propriétaires de l’Angora blanc : une famille irakienne qui vient d’emménager à côté de chez elle. Un rendez-vous skype est organisé avant que Kunkush ne voyage jusqu’en Norvège où l’attend sa famille !

“Cette histoire est celle de l’espoir. Elle montre que les barrières qui nous séparent sont celles que nous créons dans nos têtes. (…) Nous pouvons faire la différence, un à la fois. Croyez que vous pouvez le faire, et vous y arriverez. Le pouvoir de l’amour est bien réel”, témoignent-elles sur Facebook.

lemouvante-histoire-de-kunkush-ce-chat-de-migrants-irakiens-retrouve-ses-proprietaires-en-norvege-4Crédit: Youtube/The Guardian

Ces retrouvailles pleines d’émotion sont dévoilées en images par The Guardian dans une vidéo.

 


source : Youtube / The Guardian  

Franbuzz sur Facebook

Répondre