Cette femme abandonne son bébé à l’hôpital à sa naissance. 20 ans plus tard, elle découvre que sa fille est une championne !

Jessica Long était la sportive à suivre lors des Jeux Paralympiques d’été à Londres en 2012. Âgée de 20 ans, la jeune athlète a remporté 5 médailles d’or et deux d’argent décrochant au passage le titre de meilleure nageuse paralympique de l’histoire. Mais ce que la plupart des gens ne savent pas est que la vie de la championne a commencé dans la plus grande adversité. Voici son histoire.

publicités

Née dans un petit village russe près de Bratsk, en Sibérie. À sa naissance ses parents biologiques la baptisent Tatiana, mais malheureusement ne souhaitent pas s’occuper d’elle. La raison ? Encore bébé, Tatiana souffre d’hémimélie fibulaire, une maladie causant la malformation des jambes. La fillette ne pourra jamais marcher. Ses parents ne voulant pas s’occuper d’un enfant handicapé décident de l’abandonner.

publicités
Crédit: Youtube/Первый канал

Sa première année de vie, elle l’a passée en Sibérie. Là, les ressources sont rares et elle porte de vieux chiffons usés en guise de couche. Lorsque Beth et Steven Long l’ont remarqué dans des documents d’adoption internationale, ils savent que cette enfant est pour eux et décident de traverser la moitié du globe pour l’adopter.

Crédit: Youtube/Первый канал

Beth et Steven Long, un couple d’américains décident de traverser des milliers de km pour venir l’adopter. Tatiana n’est âgée que de 13 mois lorsqu’elle arrive aux États-Unis et ses nouveaux parents décident de l’appeler Jessica. Cette dernière va vivre et grandir autour d’une famille aimante.

publicités

Dix-neuf ans plus tard, alors que le monde entier acclame la « sirène », Jessica annonce qu’elle veut savoir ce qui est arrivé à sa mère biologique. Elle sait depuis très jeune qu’elle a été adoptée et pense que ses parents biologiques sont morts. Lorsqu’elle contacte les autorités russes pour connaître la vérité, elle est surprise de savoir que ses parents sont en réalité toujours en vie et habitent près de Bratsk.

La mère biologique de Jessica s’est presque évanouie quand on lui a dit que sa fille était maintenant une athlète célèbre et désirait entrer en contact avec elle. Elle s’est mise à pleurer et lui a écrit une lettre, lui proposant une rencontre.

Crédit: Youtube/Первый канал

En 2013, Jessica retourne dans son village natal. Sa mère biologique éclate en sanglots lorsqu’elle voit sa fille pour la première fois depuis vingt ans. Elle prend la jeune femme dans ses bras et lui dit : « Ma petite fille. Je suis désolée. » Jessica ne comprend pas le russe, mais cette nuit-là, elle fait parvenir un message à sa mère via Facebook : « Je t’aime, tout simplement. » Des mots que la maman ne s’attendait jamais à lire ni entendre venant d’elle.

Découvrez l’histoire émouvante de cette championne en vidéo (en russe) :


source vidéo : Youtube / Первый канал
Source: NO LO CREO

Franbuzz sur Facebook

Répondre