Cette femme enceinte publie sa photo sur Facebook. Quelques heures plus tard, la police l’arrête à cause de la photo!

Partager sa vie de future maman sur les réseaux sociaux est toujours très tentant pour certaines femmes. Et il faut dire que d’un côté, cette dame a bien fait de diffuser une photo de son ventre rond.
Par contre, on aurait aimé que l’histoire qui suit se termine autrement, explication dans l’article.

Cette femme résidant en Caroline du Nord aurait certainement dû y penser à deux fois avant de publier cette photo sur les réseaux sociaux. En effet, Natosha Kirkland s’est retrouvée derrière les barreaux quelques heures seulement après que cette image ait été rendue publique sur le web.

La future maman croyait bien faire en voulant partager l’avancement de sa grossesse avec ses proches, mais rapidement, certains ont remarqué quelque chose de très étrange sur la photo et ont immédiatement contacté la police qui a arrêté la future maman le lendemain.
Tout d’abord, voici la photo qui a créé un énorme buzz sur les réseaux sociaux :

Crédit: mommypage

Maintenant, voici les deux détails qui ont sauté aux yeux de certains internautes :

1- Sur ce premier cliché, sur la petite table à gauche de l’image, nous pouvons remarquer qu’il y a une cuillère ainsi qu’une seringue qui servait à s’injecter de l’héroïne.

En zoomant, nous pouvons remarquer que la dame porte un élastique sur le bras, ce qui indique qu’elle vient tout juste de s’injecter de cette drogue dans son corps ou qu’elle était sur le point de le faire.

Il n’en fallait pas plus pour que la police arrête cette future mère de famille indigne qui n’a visiblement aucun sens des responsabilités. Connue par la justice pour conduite sans permis ou fraude à la carte de crédit, elle n’a pas encore été destituée de la garde de l’enfant… Scandaleux ou non ?
Espérons que le bébé n’aura pas de complications à sa naissance en raison d’un manque de jugement de la part de la mère…

Source: mommypage

Répondre