Cette jeune fille entend des voix et voit des démons. Elle décide de les dessiner, provoquant la stupeur de tout le monde!

Certaines maladies mentales peuvent modifier la perception du monde des personnes en souffrant. Que ferions-nous si nous entendions des voix que d’autres n’entendent pas ou percevions des silhouettes étranges ?
C’est dur d’imaginer quelque chose que nous ne connaissons pas ou dont nous n’avons jamais fait l’expérience.

publicités
Crédit: Instagram/ awkwardapostrophe

Voici Kate, une jeune artiste de 18 ans qui a reçu un diagnostic de schizophrénie à l’âge de 17 ans. « Je déteste le terme “malade mentale” puisqu’il implique que je suis fondamentalement corrompue et défaillante en tant que personne », affirme l’artiste.
Malheureusement, Kate affirme se sentir jugée dès qu’elle parle de son trouble à d’autres personnes. « Les gens me voient comme la stigmatisation perpétuée dans les médias, ainsi que les stéréotypes inexacts représentés à Hollywood. Voilà pourquoi je suis si ouverte au sujet de ma vie avec la maladie. »

Alors pour parler ouvertement de sa maladie et pour la combattre d’une certaine façon, Kate a décidé de recourir à l’art: «Je dessine mes hallucinations puisque dessiner m’aide à les affronter», a-t-elle expliqué. « Dans mes hallucinations, j’entends des voix, des effets sonores, des bruits aléatoires, et je vois souvent des insectes, des visages et des yeux désincarnés. [Ce] avec quoi je vis n’est pas facile ».

publicités

publicités

Les yeux!
« Voici un exemple des yeux désincarnés que je vois. Ils se dressent sur des monticules ou des bosses sur mes murs ou le plancher. Ils se déforment et se déplacent. »

« Je ressens de vives émotions et j’entends des voix qui me disent de mettre le feu à certaines choses. »

« Voici Birdie, elle chante pour moi. »

«Ici, c’est un exemple d’yeux desincarnés que je vois. Ils font surface sur des monticules ou des masses, sur mes murs ou sur le sol. Ils se déforment et bougent»

«Je dessine mes hallucinations, cela m’aide à les affronter»

«Celui-là rampe sur mon plafond, faisant des bruits cliquetants, ou je le vois ramper en sous-terrain»

Si ces illustrations vous ont touché, on vous suggère d’aller faire un tour sur sa page Instagram.

Troublants ces dessins, n’est-ce pas ?

Source: Instagram/awkwardapostrophe

Franbuzz sur Facebook

Répondre