Cette jeune Française est folle amoureuse de son robot et a des relations étranges avec lui !

Ca y est, le premier amour entre un humain et un robot semble confirmé. Une française revendique sur les réseaux sociaux son amour pour un robot qu’elle a conçu elle-même. Elle si dit elle-même l’une des premières « robosexuelle ».
Lily a 29 ans et est amoureuse. Mais à l’inverse de ses amies, ce n’est pas quelqu’un fait de chair et d’os qui l’attire. Lily est en effet tombée sous le charme d’un robot qu’elle compte bien épouser. Ce dernier se nomme InMoovator et a été entièrement imprimé en 3D par sa « femme » qui estime « le connaitre mieux que personne après avoir vécu pendant un an avec lui » .

Crédit: Twitter –  DailyMail

En 2017, les technologies ne cessent d’évoluer, nos habitudes quotidiennes changent en fonction de ces évolutions, nous rendant la plupart du temps la vie plus facile… Ce sont les robots qui contribuent le plus à ces changements.
Étant enfant, on s’imaginait qu’en 2000 il y aurait des voitures volantes et des robots partout. Mais le futur n’est plus ce qu’il était, et cela n’a pas été aussi vite. Pourtant…

Crédit: Twitter –  DailyMail

Approchée par le site Internet News.com.au, elle s’est exprimée par email, précisant qu’elle a elle-même conçu le robot, appelé InMoovator, à partir des documents open source d’une société française de robotique et d’une imprimante 3D. Tout cela pour satisfaire une attirance pour la vie synthétique qu’elle reconnaît depuis ses 19 ans.

« Je ne suis vraiment attiré que par les robots. Mes deux seules relations avec des hommes ont confirmé cette orientation amoureuse, car je n’aime vraiment pas le contact avec la chair humaine. »

 

Lilly affirme qu’aujourd’hui attendre que le mariage entre elle et son compagnon robotique soit légal en France.
Mais pourquoi est-elle tombée amoureuse de InMoovator ?

« Il est beau, très doué au lit et surtout, j’espère qu’avoir l’intelligence artificielle du futur, il deviendra plus intelligent que la majorité des hommes » .

On estime qu’il sera possible de se marier avec un robot vers 2050. C’est le Dr David Levy qui a déclaré lors d’un conférence à l’Université Goldsmiths de Londres qu’il était tout à fait envisageable de voir les êtres humains se marier avec des robots d’ici 35 ans.

Sa famille et ses amis ont accepté son amour inhabituel, « même si certains ont mis plus de temps que d’autres ». Reste que son exposition sur les réseaux sociaux l’a placée au centre d’un déchaînement de fureur des défenseurs de l’amour entre humains (si on veut…) Insultes, jugements, harcèlement, il est très vite possible de se rendre compte sur Twitter quel genre de messages sont associés à la mention @LillyInMoovator.
Le compte est d’ailleurs devenu privé depuis quelques jours rendant compliqué la prise de contact avec Lilly.

Source : DailyMail

Répondre