Cette nouvelle application malsaine qui inquiète sérieusement les parents et les profs ! Soyez vigilants avec vos enfants…

Une application arrivée de nul part. C’est un peu le sentiment général de la communauté high-tech en juillet lorsque Sarahah a pris la tête des classements de téléchargement. Mais à quoi sert-elle vraiment ? Peut-elle s’installer dans la durée ?
Chaque été a ses applications pour ados au succès radical : il y a des filons qui sont ensuite durables, comme Snapchat, et d’autres nettement moins, comme Prisma ou Famous (qui s’en souvient ? c’était l’an passé).

Une application qui effraye…

Une toute nouvelle application inquiète les parents d’élèves et les professeurs. Il s’agit de « Sarahah », qui signifie « franchise » en arabe. En effet, l’app en question a été imaginée par Zain al-Abidin Tawfiq. Son but premier est de permettre à ses utilisateurs d’envoyer des messages en gardant l’anonymat. Et notamment de se confier à son patron au sujet de ce qui pourrait être amélioré au sein de l’entreprise. En somme, cette application était supposée être avant tout professionnelle.

Malheureusement, les jeunes ont vite saisi l’opportunité d’en faire une utilisation détournée et… dangereuse.

La porte ouverte au harcèlement

En effet, certains élèves s’en serviraient pour harceler leurs camarades. Les messages restent anonymes, alors les insultes fusent. Une application qui inquiète au point d’avoir été l’objet de réunions entre instituteurs et parents d’élèves.

Il paraîtrait même que les adolescents délaisseraient Snapchat et Instagram au profit de cette nouvelle application. Pire encore, le destinataire du message ne peut même pas y répondre et ne peut donc pas se défendre (ou du moins essayer). Il se met donc à douter de tous les individus qui l’entourent. Comme si le collège n’était déjà pas assez compliqué comme ça…

Répondre