Chats en coma éthylique, chiens brûlés à la javel – Des vétérinaires alertent sur les dangers de désinfecter des animaux de compagnie contre le coronavirus

La peur pousse parfois à faire n’importe quoi. Certains propriétaires d’animaux domestiques inquiets d’une propagation du coronavirus les « désinfectent ».  Des chats en coma éthylique, des chiens avec les pattes brûlées, plusieurs cliniques vétérinaires alertent sur le danger que ces produits engendrent chez les animaux.

publicités

Pas de détergent, ni de gel hydroalcoolique pour désinfecter les chiens et les chats : l’Ordre des vétérinaires alerte les propriétaires contre les dangers de l’utilisation de ces produits sur un animal domestique. Toutefois, la peur de la contagion occasionne des comportements inappropriés chez certains possesseurs d’animaux de compagnie qui « désinfectent » leur bête au retour de balades.

« On nous demande : comment désinfecter mon animal en rentrant de balade ? Qu’est-ce que je dois lui mettre sur la langue parce qu’il a léché partout par terre ? Qu’est-ce que je dois lui mettre sur les pattes, voire avec quoi je peux le nettoyer entièrement », rapporte une vétérinaire de Haute-Savoie, sur France Bleu. « La plupart du temps, les gens pensent à la javel ou à la solution hydroalcoolique », poursuit-elle.

publicités

Aucune preuve que les animaux peuvent transmettre le covid-19 

Contactée par France Bleu Pays de Savoie, la vétérinaire, lance ce cri d’alarme : « Ne lavez pas vos animaux avec des produits corrosifs ». Les vétérinaires rappellent sur leur page Facebook qu’il est  « inutile de nettoyer son chien au retour de promenade » ou alors simplement en utilisant de l’eau et du savon adapté.

Le chien et le chat se lèchent et ces produits « peuvent provoquer des irritations au niveau des muqueuses et des réactions cutanées ». La vétérinaire alerte sur le fait que « si le chien ou le chat ingère de l’alcool en se léchant, il aura une réaction plus accentuée qu’un humain car ils ne digèrent pas correctement l’alcool ».

publicités

Elle rappelle que laver les pattes de son chien de retour de promenade avec de l’eau savonneuse est un “geste d’hygiène de base que l’on devrait avoir tout le temps”. “C’est suffisamment efficace!”. Elle ajoute l’importance de « respecter la distanciation homme-animal, de se laver les mains très très souvent quand on a joué avec lui et d’éviter les contacts rapprochés, léchage des mains et du visage ».

Des principes de précaution avec les animaux

Elle ajoute l’importance de « respecter la distanciation homme-animal, de se laver les mains très très souvent quand on a joué avec lui et d’éviter les contacts rapprochés, léchage des mains et du visage ».

En plus de ces règles de base la vétérinaire conseille « lorsque l’on rencontre un chien ou un chat qui ne nous appartient pas de ne pas le caresser, ni de le laisser nous approcher ».

Même s’il n’existe aucune preuve scientifique que les animaux transmettent le Covid-19, l’Académie de médecine a appelé la semaine dernière les propriétaires à appliquer des principes de précaution.

Franbuzz sur Facebook

Répondre