Coca-Cola a dévoilé sa nouvelle série «haut de gamme» et il est conçu pour être mélangé avec des spiritueux

Coca-Cola vient d’annoncer la sortie d’une nouvelle gamme de produits destinée à la confection de coktails. Baptisées ‘Signature Mixers’, ces boissons haut de gamme à base de Coca classique ont été conçues par des mixologues du monde entier dans le but d’obtenir un mélange de saveurs qui se mariera à la perfection avec d’autres alcools comme le rhum ou le whisky.

publicités

On retrouvera donc la boisson n°1 ‘Smoky’, aux saveurs fumées teintées d’ylang-ylang et de chêne, la ‘Spicy’ n°2 avec des notes de citron, de gingembre, de jasmin et de piment, la n°3 nommée ‘Herbal’, qui aura des nuances de houblon, d’aneth et de citronnelle, et la n°4 ‘Woody’, boisée aux saveurs de patchouli, de basilic et de yuzu

On retrouvera ainsi les 4 boissons spéciales :

Crédits : Coca-Cola

La boisson n° 01, «Smoky», aux saveurs fumées teintées d’ylang-ylang et de chêne, qui se mariera parfaitement à des rhums épicés ou des whiskies premium. Elle a été élaborée par Max Venning du Bar Three & Three Sheets à Londres.

publicités

La «Spicy» n° 02 avec des notes de citron, de gingembre, de jasmin et de piment, idéale avec des rhums épicés, des tequilas d’exception, des whiskies doux ou épicés… Elle a été créée par Adriana Chía, de la Compañía de las Indias à Barcelone et Pippa Guy, de l’American Bar at the Savoy à Londres.

La n° 03 nommée «Herbal» aux nuances de houblon, d’aneth et de citronnelle, à mélanger avec des whiskies ou du rhum. Une boisson créée par Antonio Naranjo du Dr. Stravinsky à Barcelone.

publicités

Et enfin, la n° 04, «Woody», boisée aux saveurs de patchouli, de basilic et de yuzu, parfait avec du rhum ambré ou des whiskies fumés aux notes boisées. Elle a été élaborée par Alex Lawrence du Dandelyan et The Mondrian à Londres.

En espérant que ces boissons débarquent vite en France et qu’elles ne seront pas trop chères.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, et il doit être consommé avec modération.

 

Franbuzz sur Facebook

Répondre