Coincée sous une barre rocheuse, un chien de chasse sauvé après six jours sous terre

Depuis plusieurs jours, une jeune chienne, prénommée Romy, était coincée sous la barre rocheuse Les Traversiers à Entremont (commune de Glières-Val-de-Borne), en Haute-Savoioe.

publicités

Son calvaire a duré six jours. De samedi à vendredi soir, un jadgterrier, « Narco », s’est retrouvé coincé dans une galerie souterraine à cinq mètres de profondeur, à proximité de Betoncourt-sur-Mance, en Haute-Saône, rapporte L’Est Républicain.

Elle avait suivi un autre chien et s’était perdue. Un habitant des Chars, Bernard Donzel, l’entendait aboyer. Il a lancé un appel sur Facebook et prévenu le maire, Christophe Fournier.

publicités

Le chien s’y était retrouvé piégé après une battue et alors qu’il poursuivait un blaireau. Son propriétaire l’avait localisé grâce au collier GPS puis avait tenté, tous les soirs après le travail, de l’extraire. Jusqu’à faire appel aux pompiers de Jussey.

publicités

À la poursuite d’un blaireau

L’intervention, menée par les pompiers de Jussey , appuyés par un chef de groupe, le lieutenant Franck Bonnotte, a démarré vers 16 h 45 vendredi, après l’appel du propriétaire. L’homme de 34 ans tentait depuis six jours de sauver son chien, un jagdterrier de 3 ans, en vain. « Nous chassions en battue lorsque c’est arrivé, samedi », raconte le trentenaire.

« Narco s’est éloigné. Il le fait tout le temps, il va très loin. C’est pour ça qu’il est équipé d’un collier GPS. C’est grâce à ça que je l’ai localisé un kilomètre plus loin. Il s’était infiltré dans un terrier de blaireaux. Ça lui était déjà arrivé, je ne me suis pas inquiété. Mais là, il n’est jamais ressorti. »

Vendredi, l’opération a nécessité le renfort d’une petite pelleteuse de 5 tonnes, qui a creusé dans la roche. Le maître a alors attiré « Narco » avec un casse-croûte. « Je l’ai attrapé par la peau du cou et tiré, doucement », a-t-il raconté au quotidien régional, tout heureux de retrouver son animal de compagnie et de chasse.

Franbuzz sur Facebook

Répondre