Coronavirus – Bientôt la mise en place d’une prime de 1000 euros pour ceux qui continuent de travailler

Le ministre de l’Économie a rappelé aux entreprises qu’elles pouvaient verser à ceux qui «ont eu le courage de se rendre sur leur lieu de travail» une prime défiscalisée, pour maintenir l’activité en pleine crise sanitaire. Les personnels soignants devraient aussi en profiter. Il s’agit en réalité de la prime Macron.

publicités

Invité politique d’Elizabeth Martichoux ce vendredi 20 mars, le ministre de l’Economie et des Finances Bruno Le Maire, appelle les entreprises à récompenser les salariés qui vont au travail. « Ils ont le courage de se rendre sur leur lieu de travail, le font parfois avec la peur au ventre. Il est totalement légitime qu’ils puissent bénéficier de cette prime de 1000 euros totalement défiscalisée et totalement désocialisée » affirme t-il.

L’octroi d’une prime défiscalisée devrait également concerner les personnels soignants, sur en première ligne sur le front face au coronavirus. Le ministre qui veut assurer un service économique minimum n’a cependant pas précisé quels secteurs ni quelles entreprises pourraient être concernés.

publicités

En réalité, la prime de 1000 euros mentionnée par Bruno Le Maire n’est ni plus ni moins que la prime Macron, déployée largement dans les entreprises en 2019 en réponse au mouvement des Gilets Jaunes. En 2020, face au succès du déploiement de cette prime en 2019, le gouvernement a de nouveau proposé aux entreprises de booster le pouvoir d’achat de leurs salariés avec une prime défiscalisée pouvant grimper jusqu’à 1000 euros.

publicités

Sauf qu’elle est désormais réservée aux entreprises qui mettent en place un plan d’intéressement. Pour que dans cette situation exceptionnelle, les salariés en profitent, il faut donc que leur employeur ait mis en place ce dispositif.

 

Franbuzz sur Facebook

Répondre