Coronavirus : Déplacements, balades… y a-t-il un relâchement des Français face au confinement ?

Le confinement imposé pour lutter contre la propagation du coronavirus a-t-il été moins respecté cette semaine? Oui, selon certaines données mobiles , qui donne des informations sur l’évolution de l’épidémie autour de l’endroit où l’on se trouve.

publicités

Alors que la France termine sa troisième semaine de confinement, décidé à partir du 17 mars pour lutter contre le coronavirus, les Français semblent avoir recommencé à bouger. Est-ce dû à l’arrivée des vacances de Pâques, au début d’une lassitude, à une météo plus douce ? Il y aurait bien un léger relâchement, selon l’application Covimoov, rapporte le Journal du Dimanche (JDD) dans son édition du dimanche 5 avril 2020.

L’hebdomadaire dominical a utilisé les données de l’application Covimoov, qui calcule le taux de respect de confinement grâce à plusieurs points, dont les déplacements des personnes dans une zone mesurée au 26 mars et au 2 avril. Pour se faire, l’application utilise des données anonymisées et agrégées avec un consentement des utilisateurs.

publicités

Y a-t-il plus de déplacements des Français ?

L’interface Covimoov, développée par Geo4cast, donne des informations sur le respect du confinement (sur la base des déplacements des personnes dans la zone mesurés par une société de guidage GPS, et par l’application elle-même), sur les ventes de médicaments pour les affections respiratoires dans les pharmacies environnantes, et le taux d’occupation des services de réanimation des hôpitaux environnants.

A partir de toutes ces données, l’application a ainsi pu établir une cartographie de la France métropolitaine pour les jeudis 26 mars et 2 avril. Le taux de déplacement du mercredi 26 mars montre que la plupart des départements de l’Hexagone vont de 0 à 36 % seulement par rapport à une situation normale (24 déplacements par semaine). Mais la même carte au jeudi 2 avril affiche des taux beaucoup plus élevés, allant de 36 à 46 % de déplacement par rapport à la moyenne habituelle

publicités

Les contrôles routiers renforcés

L’arrivée des vacances de Pâques ce week-end dans la zone C, qui regroupe les académies d’Île-de-France et d’Occitanie, a poussé le gouvernement à renforcer les contrôles routiers. Plus de 160.000 policiers et gendarmes sont mobilisés tout le week-end pour faire appliquer les mesures de confinement.

Pour dissuader toute velléité de se rendre sur le littoral, les hébergements de tourisme n’ont pas le droit d’accueillir du public dans toutes les communes du littoral de Nouvelle-Aquitaine, de la Charente-Maritime aux Pyrénées-Atlantiques, jusqu’au 15 avril.

La pandémie du nouveau coronavirus a fait au moins 65.272 morts dans le monde depuis son apparition en décembre en Chine, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles dimanche à 11 heures.

Le directeur général de la Santé Jérôme Salomon a appelé samedi soir les Français à ne “pas relâcher l’effort” de confinement, soulignant que le pic de l’épidémie se rapproche.

Photo de couverture: image d’illustration – LP/Aurélie Audureau – Le 25 janvier 2020

Franbuzz sur Facebook

Répondre