Coronavirus : Emmanuel Macron s’exprimera mardi à 20 heures sur la gestion de la crise

Le président de la République fera le point sur la situation sanitaire « pour annoncer une adaptation des règles du confinement », mardi à 20 heures,  a annoncé ce vendredi l’Elysée.

publicités

Son allocution est particulièrement attendue. Emmanuel Macron s’adressera aux Français mardi 24 novembre à 20 heures pour annoncer une adaptation des règles du confinement décidé pour faire face à la deuxième vague de l’épidémie de Covid-19, a annoncé vendredi l’Elysée.

Cette allocution télévisée interviendra une semaine avant l’échéance du 1er décembre, fixée par le chef de l’Etat lorsqu’il avait annoncé le reconfinement national le 28 octobre. Le président devrait préciser le nouveau protocole sanitaire qui sera mis en place pour les semaines à venir compte tenu de l’amélioration de la situation sanitaire.

publicités

« Sur la bonne voie », selon Jean Castex

Les grandes lignes de la prise de parole d’Emmanuel Macron seront axées sur l’équilibre entre mesures sanitaires et soutien à l’économie et l’équilibre entre obligations et responsabilités. Il va exposer sa « stratégie de sortie progressive du confinement » qui n’aura rien à voir avec le déconfinement du printemps dernier. Il faudra, selon toute vraisemblance, en passer par un nouveau couvre-feu.

Le Premier ministre, Jean Castex, a pour sa part affirmé vendredi, lors d’une visite dans le Finistère, que le pays était « sur la bonne voie » avec une amélioration des indicateurs sanitaires permettant d’envisager une réouverture des petits commerces « autour du 1er décembre ».

publicités

Vers une réouverture des commerces « autour du 1er décembre »

Parmi les décisions attendues, figurent la date de réouverture des commerces non essentielsles possibilités de déplacement et de rassemblements pendant les fêtes de fin d’année. Un « allègement » du confinement pourrait aussi concerner les cérémonies religieuses.

Ce vendredi, en déplacement dans le Finistère, Jean Castex a estimé que nous étions « sur la bonne voie » concernant l’amélioration de la situation sanitaire pour envisager une réouverture des petits commerces « autour du 1er décembre« .

Le pic de la deuxième vague de l’épidémie de Covid-19 en France a vraisemblablement été franchi, a indiqué ce vendredi Santé publique France. L’agence sanitaire appelle toutefois à maintenir les « mesures de prévention« .

Franbuzz sur Facebook

Répondre