Coronavirus: Ils mettent le feu à un hôpital par crainte de la propagation du virus

Un hôpital de la ville de Bandar Abbas, dans le sud de l’Iran, a été incendié par des habitants qui pensaient que des porteurs du coronavirus y avaient été admis. Une information démentie par la direction de l’établissement.

publicités

Des rumeurs prétendant que des personnes atteintes du Covid-19, originaires d’une autre ville, avaient été emmenées dans cette clinique ont en effet circulé, dans la soirée du vendredi 28 février. Ce ne sont que des mensonges, a affirmé la porte-parole de l’établissement, citée par la chaîne d’information al-Arabija.

Selon la direction de l’hôpital, aucun patient atteint du coronavirus n’y était admis ou ne devait l’être prochainement. «Ce ne sont que des mensonges», a déclaré la porte-parole de l’établissement, Fatima Norouzian, citée par le média.

publicités

Le nombre de décès liés au coronavirus est passé à 210 en Iran, selon le service persan de la BBC qui se base sur des sources médicales. Ce nombre est plus de cinq fois supérieur au solde communiqué officiellement.

« Le nombre total de cas est de 593 et le nombre total de décès est de 43 jusqu’à midi » samedi, a déclaré le porte-parole du ministère de la Santé, Kianouche Jahanpour, lors d’une conférence de presse télévisée.

publicités

Les autorités ont entre-temps annoncé neuf nouveaux décès, portant le bilan total des morts du nouveau coronavirus à 43, tandis que les cas d’infection dans le pays s’élèvent à 593. La plupart des décès ont eu lieu dans la capitale, Téhéran, ainsi que dans la ville de Qom, lieu de pèlerinage.

Franbuzz sur Facebook

Répondre