Coronavirus : la famille d’un médecin décédé du Covid-19 va porter plainte contre Olivier Véran et l’ARS

La famille d’Eric Loupiac, médecin urgentiste qui a succombé à une infection au coronavirus, a annoncé porter plainte contre Olivier Véran et Agnès Buzyn, ainsi que contre l’ARS de Bourgogne-Franche-Comté et le directeur de l’hôpital de Lons-le-Saunier, où exerçait son mari.

publicités

Eric Loupiac, médecin urgentiste à l’hôpital de Lons-le-Saunier (Jura), avait dénoncé, depuis le début de l’épidémie, le manque de moyens pour protéger le personnel soignant contre le virus. Urgentiste et militant, victime aux yeux de sa famille du coronavirus à l’hôpital, Eric Loupiac est décédé le 23 avril dernier des suites d’une infection au Covid-19.

Une plainte contre l’hôpital de Lons-le-Saunier (Jura), contre l’Agence régionale de santé de la Bourgogne-Franche-Comté, contre le ministre de la Santé Olivier Véran et sa prédécesseure Agnès Buzyn. C’est ce que s’apprête à faire Claire Loupiac, dont le mari, Eric, médecin urgentiste est décédé le 23 avril à 60 ans du Covid-19. L’épouse de celui qui était également délégué syndical de l’association des médecins urgentistes de France, indique au Monde que la semaine prochaine, elle va porter plainte « à plusieurs niveaux, pour négligences et mise en danger de la santé d’autrui ».

publicités
image: francetvinfo

Elle demande que « les coupables soient trouvés et s’expliquent pour cette négligence qui a causé la mort de [son] mari ». Selon la veuve d’Eric Loupiac, c’est lors d’une garde à l’hôpital de Lons-le-Saunier où il était médecin urgentiste, que son mari a été contaminé par le coronavirus en l’absence de masques FFP2.

Cette mère de trois enfants entend déposer plainte contre le directeur de l’établissement où exerçait son époux, Guillaume Ducolomb, contre l’Agence régionale de santé (ARS) de Bourgogne-Franche-Comté, dirigée par Pierre Pribile, et enfin contre le ministre de la santé, Olivier Véran, et sa prédécesseure, Agnès Buzyn.

publicités

« Il y a des erreurs qui ont été commises, et je veux que justice soit faite »

Il aurait contracté le virus le 16 mars lors d’une garde à l’hôpital de Lons-le-Saunier où il s’était retrouvé en contact avec des malades contaminés. Sa famille a décidé de porter plainte contre le centre hospitalier pour négligence. « C’est tellement injuste que ça tombe sur lui alors qu’il voulait sauver des vies. Il y a des erreurs qui ont été commises, et je veux que justice soit faite », témoigne son épouse Claire Loupiac.

Franbuzz sur Facebook

Répondre