Coronavirus: Les photos des véhicules militaires qui transportent les cercueils de Bergame vers d’autres régions font froid dans le dos

Une file presque interminable de véhicules militaires pour transporter les cercueils du cimetière aux crématoriums d’autres régions d’Italie. Voilà l’image forte qui a été captée dans le centre de Bergame.

publicités

L’épidémie de coronavirus s’intensifie en France, mais elle continue également de faire des victimes chez nos voisins italiens, où l’on déplore plus de 3.000 morts ce jeudi 19 mars. Hier, l’Italie a pleuré 475 morts. À Bergame, en Lombardie, des dizaines de camions militaires ont quitté la ville, chargés d’une soixantaine de cercueils car la ville n’a plus les capacités pour enterrer ou incinérer tous les corps.

En effet, comme l’explique La Repubblica, la ville de Bergame, qui est la plus touchée par le coronavirus, est dépassée par la situation. La morgue, le cimetière et le crématorium (il n’y en a qu’un seul tournant 24h/24) ne parviennent pas à gérer l’arrivée massive des cercueils. Faute de place, la ville a été obligée d’aligner les cercueils des défunts dans l’église située à l’intérieur du cimetière.

publicités

La seule solution trouvée pour faire face à l’urgence et soulager Bergame a été le transport des cercueils par l’armée dans d’autres régions de l’Italie. Donnant lieu à cette image forte et symbolique du drame que vit actuellement le pays le plus durement touché par l’épidémie en Europe.

publicités

La ville lombarde et sa région sont les plus touchées par l’épidémie de coronavirus en Italie, avec, le mercredi 18 mars, 4.300 cas comptabilisés. Dans le journal local, 10 pages par jour seraient consacrées aux avis de décès :

Aux français que encore sortent et ne croient pas à la létalité du #COVID19. Ça c’est l’armée

Franbuzz sur Facebook

Répondre