Coronavirus: Une société bretonne lance un test « ultrarapide » de détection du Covid-19

NG Biotech, une entreprise basée à Guipry-Messac (35), a développé un test sérologique du coronavirus interprétable en 15 minutes. Il va permettre de détecter la présence d’anticorps et de savoir si la personne est immunisée contre le Covid-19, réalisé à partir d’une goutte de sang. Elle espère le commercialiser à grande échelle.

publicités

Il était attendu depuis plusieurs semaines, il vient d’arriver et il est breton :  le premier test sérologique développé et fabriqué en France !  Il permet de savoir si on est ou non porteur du Covid-19. L’entreprise bretonne, NG Biotech, basé à Guipry en Ille-et-Vilaine, a développé ce test à partir de l’analyse d’une goutte de sang.

Le résultat se lit comme sur un test de grossesse, en quinze minutes. Il s’agit d’un « tout-en-un » et il est à usage unique : il intègre un auto-piqueur et un collecteur de sang capillaire. « Le test se lit ensuite comme pour un test de grossesse avec un résultat qui est connu en seulement 15 minutes », indique Milovan Stankov Pugès, PDG de la société, contacté par 20 Minutes.

publicités

Un test à destination des professionnels de santé

Ce test sera utilisé par les professionnels de santé. D’abord pour eux, pour savoir s’ils ont développé des anticorps et s’ils sont naturellement « vaccinés » contre le virus. Thierry Naas explique qu’il leur permettra de travailler plus sereinement : « Ils sont en première ligne et en dépit de toutes les protections et tout leur dévouement, ils ont besoin de sérénité « Il ajoute que ce test sera aussi très utile dans la perspective d’une sortie du confinement pour savoir qui est immunisé.

Un objectif d’un million de tests fabriqués en juin

Élaborés dans l’urgence, ces tests ont été évalués ces derniers jours dans plusieurs centres hospitaliers de la région parisienne, notamment à l’hôpital Bicêtre ou dans le service des urgences de l’hôpital Lariboisière à Paris. « Les résultats de sa fiabilité seront communiqués très prochainement », souligne Milovan Stankov Pugès.

publicités

En attendant la publication, le PDG de NG Biotech assure que sa société est déjà prête à gérer un afflux de commandes, avec des premières livraisons qui sont attendues entre la deuxième et la troisième d’avril. « Nous prévoyons de fabriquer 500.000 tests en mai, 800.000 en juin et un million en juillet », détaille l’entrepreneur.

Qui a passé commande ?

Au départ, il n’y a pas eu de commande. Olivier Véran, le ministre de la Santé, a annoncé qu’il comptait commander 2 millions de tests de sérologie, pour une mise à disposition plus importante. Pour l’instant, nous sommes en négociation avec le ministère. Notamment pour fixer le prix. Nous avons bon espoir d’aboutir rapidement.


Source de vidéo: France 3 Bretagne

NG Biotech, une start-up basée en Ille-et-Vilaine

Cette société familiale a été créée en 2012, elle est basée à Guipry-Messac (35). Elle se présente comme le spécialiste des tests d’analyse biologique rapide et le « leader du diagnostic rapide en santé féminine et dans le domaine de l’antibiorésistance ».  NG Biotech conçoit et fabrique « des outils de diagnostic in vitro innovants, adaptés à la prise de décision en contexte d’urgence médicale, en laboratoire comme au chevet du patient ». Elle employait jusqu’à présent une quinzaine de personnes et vient de doubler ses effectifs. Après avoir levé 1 million d’euros en 2014, elle a bouclé un second tour de table à 3 millions en janvier dernier.

Franbuzz sur Facebook

Répondre