Coronavirus : « une trop forte affluence dans les centres commerciaux », la préfecture d’Occitanie tire la sonnette d’alarme

La préfecture de la Haute-Garonne a publié un communiqué dans lequel elle s’inquiète de la « trop forte affluence dans les centres commerciaux » ce samedi 4 avril. Elle tient à rappeler qu’il faut « changer ses habitudes », insistant sur le fait que le confinement n’est pas terminé.

publicités

Non, « le confinement n’est pas terminé ». C’est par ces mots qu’Etienne Guyot, préfet de la région Occitanie et de la Haute-Garonne, conclut son communiqué. Le représentant de l’Etat publié ce texte car « une trop forte affluence dans les centres commerciaux a été constatée ce samedi » dans le département le plus peuplé de feue la région Midi-Pyrénées.

Si si Toulouse et ses environs est loin de faire partie des régions les plus touchées en France par l’épidémie, au point de pouvoir accueillir encore 18 nouveaux patients venus du Grand Est ce week-end et lundi, la préfecture de région a tenu à remettre les choses en ordre, après avoir perçu, sinon du relâchement, au moins de l’imprudence, dans les centres commerciaux ce samedi.

publicités

« En cette période de confinement, indispensable à la lutte contre la propagation du COVID-19, il est essentiel de respecter les mesures barrières et de limiter vos déplacements », a-t-elle ainsi rappelé, avant de recommander à tous de « privilégier les jours de semaine pour faire ses courses ». « Changer ses habitudes, c’est aussi faire face à la propagation du virus », ajoute-t-elle.

Pas de départs en vacances

Étienne Guyot, préfet de la région Occitanie et de la Haute-Garonne, rappelle également que les vacances scolaires pour la zone C, « n’autorisent pas nos concitoyens à se déplacer sur le territoire national. Les mesures de confinement au domicile choisi se poursuivent y compris pendant les vacances scolaires et les déplacements vers une résidence de vacances sont interdits », est-il indiqué.

publicités

« Il est absolument indispensable que nos concitoyens restent chez eux et limitent au strict minimum leurs déplacements autorisés. Le virus circule activement en Haute-Garonne et la seule protection contre sa dissémination est le respect des règles de confinement », conclut-il.

Franbuzz sur Facebook

Répondre