Covid-19 : onze clusters dans des Ehpad bretons

L’Agence régionale de santé confirme l’existence ce mercredi 18 août de onze foyers épidémiques dans des Ehpad bretons. Celui de Montfort-sur-Meu en Ille-et-Vilaine est l’un des plus importants.

publicités

France Bleu : Selon le décompte de l’ARS (l’agence régionale de santé) ce mercredi, onze établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes sont touchés par un cluster. Un nombre en augmentation : vendredi 13 août, il n’y en avait que huit. L’ARS précise qu’aucun des résidents ne développe de symptômes graves.

37 cas de Covid-19 au centre hospitalier de Montfort-sur-Meu

Le 3 août, la direction du centre hospitalier de Montfort-sur-Meu informe par courrier les familles des résidents de la présence d’un foyer épidémique. 17 cas positifs chez les résidents et huit chez les professionnels de l’établissement. La situation s’aggrave en quelques jours. Après une campagne de dépistage organisée sur l’ensemble des résidents, on compte le 13 août 37 cas positifs, 23 chez les personnes âgées et 14 chez les professionnels. 

publicités

Une période d’isolement de 17 jours a débuté vendredi 13 août. Un isolement qui peut être prolongé si de nouveaux cas apparaissent. Les familles ne peuvent plus rendre visite à leurs proches. L’interdiction de visite déclarée le 25 juillet reste en vigueur jusqu’à nouvel ordre.

Plusieurs cas dans les Côtes d’Armor mais pas de formes graves

Dans la résidence Louis Morel, un Ephad situé à Plœuc-L’Hermitage dans les Côtes d’Armor, 17 résidents et trois agents sont positifs au Covid-19. L’établissement est fermé aux visiteurs depuis le jeudi 12 août. Les personnes touchées sont vaccinées. « Il n’y a pas de formes graves même si cela peut fatiguer encore davantage des aînés qui ont d’autres pathologies« , note Thibaut Guignard, le maire.

publicités

Ploufragan, l’Ehpad d’Argoat est également fermé jusqu’à nouvel ordre depuis le mardi 10 août. « Vingt-deux résidents ont été testés positifs« , précise le maire Rémy Moulin. Comme à Plœuc-L’Hermitage, aucune forme grave n’est à déplorer. « 98% des résidents étaient vaccinés. Il n’y a pas eu d’hospitalisation, ni d’apport d’oxygène pour les personnes touchées, c’est bien la preuve que le vaccin est efficace contre les formes graves« , ajoute Rémy Moulin.

En fin de semaine dernière, l’agence régionale de santé annonçait que 90,7 % des bretons de plus de 75 ans disposaient un schéma vaccinal complet.

Source: Par  Laetitia Cherbonnel, Johan Moison Pour France Bleu

Franbuzz sur Facebook

Répondre