“Dans le mot justice, il y a ‘juste’” : Sylvie Vartan réagit à la victoire de Davide et Laura face à Laeticia Hallyday au tribunal

Les bataillons se reforment suite à un nouveau rebondissement dans la succession de Johnny Hallyday. Alors que la justice californienne vient d’interdire à Laeticia Hallyday de transférer des biens dans le JPS Trust, Sylvie Vartan a de nouveau pris le parti de son fils David Hallyday et de la demi-soeur de ce dernier, Laura Smet, sur les ondes de RTL, ce 20 mars… 

David Hallyday et Laura Smet enchaînent les petites victoires dans la guerre d’héritage qui les oppose à Laeticia Hallyday. Après avoir obtenu gain de cause en France en décembre dernier, les aînés de Johnny viennent d’obtenir leur première victoire au tribunal de Los Angeles. La justice américaine a tranché dans la nuit du mardi 19 au mercredi 20 mars : les biens que la veuve du rocker souhaitait intégrer dans le trust qu’elle gère n’y entreront pas. « L’été dernier, le gestionnaire [du trust] a présenté au nom de Laeticia une liste de biens qu’il voulait faire entrer dans le coffre fort : des motos, des voitures et surtout des royalties, les royalties des chansons de Johnny. Laura et David ont pensé que c’était une façon d’américaniser l’héritage  », a expliqué le correspondant de BFM TV quelques heures après la décision du tribunal. Et la justice leur a visiblement donné, pour l’instant du moins, raison.

publicités

En attendant la prochaine étape de la bataille, qui aura lieu le 29 mars prochain devant le Tribunal de Grande instance de Nanterre, Laura Smet et David Hallyday peuvent se réjouir. Et ils ne sont pas les seuls : Invitée de l’émission A la bonne heure sur RTL, ce 20 mars, celle qui fut la première épouse de Johnny pendant 15 ans a de nouveau exprimé sa foi en la justice, alors que le Tribunal de Grande Instance de Nanterre doit commencer à plancher sur la validité du testament californien du rockeur à partir du 29 mars prochain :

« J’ai toujours soutenu mon fils de toutes les manières et Laura. Maintenant, je n’ai pas affaire à la justice, j’ai toujours dit que la justice avait son rôle à jouer et dans le mot justice, il y a ‘juste’, donc je leur fais confiance », a fait savoir la chanteuse. Avant de rajouter tout de même : « S’ils ont statué de la sorte, c’est qu’ils avaient de bonnes raisons de le faire. »

publicités

Lorsqu’un des chroniqueurs de l’émission a fait remarquer que cette décision prouvait que Johnny est plus français qu’américain, la chanteuse a acquiescé : «  Oui… Bien qu’on aime beaucoup l’Amérique, le cœur reste français.  » Si l’affaire de l’héritage reprendra de plus belle le 29 mars, Sylvie Vartan va profiter de cette grosse semaine d’accalmie. Et avec toutes les polémiques qui entourent l’héritage de Johnny depuis plus d’un an, la chanteuse en a grandement besoin : « C’est fatigant à la longue, parce que c’était non-stop, a-t-elle regretté sur RTL. Ça fait du bien que ça se calme.  » Même si ce n’est l’affaire que de quelques jours…

Sources: RTL, voici

 

publicités

Franbuzz sur Facebook

Répondre