David Hallyday chante « Ma dernière lettre » en hommage à son père Johnny Hallyday

David Hallyday a interprété « Ma dernière lettre », chanson hommage à son père Johnny Hallyday, sur la scène des NRJ Music Awards, samedi soir.

C’était la première fois que le fils de la légende était à la télévision depuis la cérémonie hommage à son père.

« Ma dernière lettre » est une chanson que David a chanté pour rendre hommage à son père décédé et qui sera sur son prochain album, à paraître.

Il s’agissait sans conteste de l’un des moments forts des NRJ Music Awards. David avait les yeux rougis par tant d’émotion alors qu’il chantait ce titre pour la première fois à la télévision.

Dans une interview accordée en mars au « Parisien », David Hallyday expliquait que « cette lettre imaginaire, dans laquelle mon père s’adresse à moi, tout le monde aurait pu l’écrire. Les paroles d’Arno Santamaria (NDLR : chanteur révélé par le télécrochet de M 6 « Rising Star ») sont remarquables. On l’a écrite assez vite, cette chanson, comme si on l’avait expulsée », a confié l’homme de 51 ans.

« C’est une chanson d’amour et de transmission. Ça parle de ce qu’on a envie de donner aux gens qu’on aime avant de partir (…) Il y a une belle histoire dans cette chanson (…) J’avais envie de transmettre quelque chose au public, de partager ce moment qui est une chanson hyper intime », a expliqué David Hallyday à Franceinfo.

Un clip tourné par la soeur de David, Laura Smet, devrait sortir mardi. Ce sera donc à surveiller!

Voici les paroles de la chanson « Ma dernière lettre »

Puisqu’au matin il me faudra partir, que vais-je laisser de mon nom ?

Quels mots, quelles voies faudra-t-il retenir ?

C’est vrai j’ai joué tant de partitions.

J’ai souvent rêvé que je pouvais fuir,

Couper l’image et le son,

La peur du vide, la peur d’en mourir,

Étaient parfois plus fortes que la raison.

Ce que je vous laisse,

C’est juste un dernier cri,

C’est ma dernière lettre,

Ce que je n’ai jamais dit.

Il y a des lumières qui brûlent le cœur,

Même si j’ai brûlé d’envie,

J’aurais aimé gommer quelques erreurs,

C’est vrai,

Sans cacher ce que je suis,

Puisque demain je ne pourrai plus rire,

Loin de ce monde pour de bon,

Je voudrais qu’on me donne un dernier soupir,

Juste sentir les saisons. […]

J’aime le silence,

Quand mes yeux se ferment,

Je sens le calme et les cieux,

Pour ne plus être l’ombre, de moi-même,

Que je t’aime,

Avant de faire mes adieux

Johnny Hallyday, de son vrai nom Jean-Philippe Smet, né le 15 juin 1943 dans le 9e arrondissement de Paris et mort le 5 décembre 2017 à Marnes-la-Coquette (Hauts-de-Seine), était un chanteur, compositeur et acteur français. Durant ses 57 ans de carrière, il s’est imposé comme l’un des plus célèbres chanteurs francophones et une des personnalités les plus présentes dans le paysage médiatique français. Au moment de sa mort, les ventes de ses disques se chiffrent à 110 millions d’exemplaires. Au total, il a réalisé 80 albums, dont 51 albums studio, totalisant 6 disques de diamant, 40 disques d’or, 22 disques de platine et 10 Victoires de la musique.

Source: ayoyemonde – LCI
Crédit Photo: Capture d’écran

Répondre