De nombreux animaux retrouvés mutilés en Belgique, la police demande aux citoyens de «rester vigilants»

Plusieurs animaux ont subi des mutilations d’une rare cruauté ces derniers jours en Belgique. Un phénomène qui commence à inquiéter les habitants. 

publicités

Scènes de cruauté au plat pays. Depuis plusieurs jours, les découvertes macabres d’animaux victimes de la cruauté humaine se multiplient. Une jument a par exemple subi une grave coupure au niveau de la vulve la semaine passée à Velaines (Wallonie).  Le site SudInfo rapporte que les conclusions de la clinique universitaire de Gand ne laissent que peu de place au doute : «Ils ont confirmé que le vagin avait subi une coupure nette».

En effet, une jument a été retrouvée blessée à Velaines, près de Tournai. «Au refuge du Silence Animal, on a retrouvé l’une de nos juments en sang. Nous avons appelé le vétérinaire qui lui a décelé une coupure au niveau de la vulve et lui a prescrit de la crème à appliquer chaque jour» explique une membre de l’ASBL (Une association sans but lucratif).

publicités

« Le lendemain, elle saignait à nouveau et nous nous sommes rendus d’urgence à la clinique universitaire de Gand pour la soigner. Ils ont confirmé que le vagin avait subi une coupure nette. On ne sait pas si elle a pu se faire ça toute seule ou s’il s’agit d’un acte barbare ».

La police du Val de l’Escault demande aux citoyens de ne pas céder à la panique concernant cette jument retrouvée mutilée

« Un phénomène sinistre touche actuellement le territoire français. Depuis quelque temps, un ou plusieurs individus s’attaquent de nuit aux chevaux en prairie. Les équidés sont retrouvés le lendemain gravement mutilés. Ces actes odieux nous interpellent particulièrement. En effet, le territoire de notre zone de police héberge un grand nombre de pensions et de manèges équestres. Rappelons-le, le fait commis à Velaines est l’unique cas recensé à ce jour sur le ressort de notre zone de police. Aussi, nous demandons aux citoyens de rester vigilants et de relayer aux services de police dans les plus brefs délais tout agissement suspect ».

publicités

D’autres cas similaires en Belgique :

Ce week-end, un bouc a été découvert avec une oreille coupée, à l’arrière d’une habitation de Pecq.

Du côté de Rongy, un fermier a découvert une de ses vaches sérieusement blessée au niveau de l’épaule.

Et dans la région de Namur, à Boneffe, deux boucs ont été retrouvés morts et mutilés le week-end dernier.

En France, les cas ne cessent de se multiplier aux quatre coins du pays…

Ces animaux mutilés font écho aux événements qui se déroulent en France depuis quelques mois. Dans tout le pays, des chevaux sont brutalement mutilés et parfois tués. Des exactions largement relayées qui suscitent un sentiment d’injustice mais aussi de crainte parmi les habitants. Ce lundi, un homme a été arrêté et placé en garde à vue dans le Bas-Rhin dans le cadre de ces affaires.

Franbuzz sur Facebook

Répondre