Déconfinement : 316 maires franciliens demandent à Macron de repousser la rentrée des écoles du 11 mai

Dans une lettre ouverte publiée par La Tribune, plus de 300 maires d’Île-de-France demandent à Emmanuel Macron de repousser la date de réouverture des écoles au-delà du 11 mai.  Ils signent la lettre à Emmanuel Macron, estimant que les conditions de réouverture des établissements ne sont pas réunies.

publicités

Ils évoquent un calendrier « intenable et irréaliste ». Dans une lettre ouverte à destination d’Emmanuel Macron publiée par La Tribune dimanche, 316 maires d’Ile-de-France demandent « solennellement » au chef de l’Etat de reporter la rentrée dans les écoles prévue à partir du 11 mai. Cette lettre, signée par la maire PS de Paris Anne Hidalgo dénonce un déconfinement « à marche forcée ».

« Nous vous demandons solennellement que l’Etat s’assure que toutes les conditions sanitaires sont réunies pour permettre aux enfants de reprendre le chemin de l’école, écrivent-ils encore, et de ne pas faire reposer sur les maires la responsabilité juridique, politique et morale de la réouverture des écoles, écrit encore l’association des maires d’Ile-de-France. Nous demandons à votre gouvernement de prioriser clairement les enfants qui pourront/devront reprendre le chemin de l’école en Île-de-France en tenant compte du contexte familial de chaque enfant et en suivant un impératif de justice et d’équité ».

publicités

La préparation du déconfinement se fait dans un calendrier à marche forcée

Une des principaux problèmes soulevés : le délai trop court pour préparer la réouverture des écoles dans les règles. « La préparation du déconfinement se fait dans un calendrier à marche forcée, alors que nous n’avons pas encore toutes les informations pour préparer la population, et que les directives sont mouvantes, » est-il écrit dans la lettre relayée par nos confrères.

L’Île-de-France est l’une des régions les plus touchées par la pandémie de coronavirus en France. Dans cette crise les maires assurent que « nous nous sommes mobilisés, à chaque étape de cette gestion de crise, pour rassurer, communiquer auprès de nos habitants et leur expliquer les nouvelles règles à respecter, » affirment-ils.

publicités

Repousser la date de réouverture des écoles

Pour les maires, une solution existe, c’est repousser la réouverture des écoles à une date ultérieure au 11 mai « s’agissant des départements classés rouges et en particulier de l’Île-de-France, (…) qui permettra l’application stricte d’un protocole sanitaire tout aussi strict qui commence à peine à être diffusé aux villes. »

Parmi les réclamations, les maires d’Île-de-France souhaitent également que l’État s’assure que toutes les conditions sanitaires soient réunies, de prioriser clairement les enfants qui pourront reprendre le chemin de l’école en Île-de-France en tenant compte des inégalités familiales et de ne pas faire reposer sur les maires la responsabilité juridique, politique et morale de la réouverture des écoles.

Franbuzz sur Facebook

Répondre