Défigurée après un cancer de l’œil, elle retrouve le sourire en découvrant son nouveau visage grâce à la science

La science a le sens du détail. Prisca a été atteinte d’un cancer de l’œil, une tumeur qui a emporté une partie de son visage. Défigurée, elle pensait ne jamais pouvoir retrouver son physique d’avant mais les médecins lui ont prouvé le contraire.

Pour sauver Prisca d’un cancer de l’œil, les médecins ont dû lui enlever une partie du visage. Dans le laboratoire de Maisons-Alfort où est élaborée l’épithèse, ou prothèse faciale, qui va remplacer l’œil, la paupière et le sourcil manquants, la jeune femme va de surprise en surprise.

publicités

Pendant deux mois, sculpteurs et coloristes se sont associés pour élaborer le dispositif à partir du visage de Prisca. Peu à peu, elle discerne enfin sa peau, son sourcil, sa paupière et son œil qui ont été modelés et peints sur de la silicone. Voici sa réaction lorsqu’elle découvre sa prothèse qui va lui offrir un tout nouveau visage :

Vient le moment pour Prisca d’essayer son nouveau visage. L’épithèse n’est pas finie (il faut deux mois pour fabriquer un œil complet) mais même sans les cils, elle est déjà presque invisible. Si l’équipe de prothésistes est satisfaite du résultat, Prisca, elle, reste sans voix – La jeune fille ne peut cacher son émotion devant le miroir, elle a enfin retrouvé le visage qu’avait détruit la tumeur. « C’est au-dessus de ce à quoi je m’attendais« , s’émeut-elle.  « C’est impressionnant, souffle-t-elle. Vraiment. »

publicités

Voici un extrait de « Nouveau visage, nouvelle vie » un reportage à voir en intégralité dans l’émission Envoyé Spécial de jeudi 16 mai diffusé sur France 2.

publicités

Franbuzz sur Facebook

Répondre