Des agents sauvent un enfant après des mois de maltraitance – Le lendemain, un des policiers décide de l’adopter

En 2015, Jody Thompson, officier à Poteau en Oklahoma, avait sauvé John. L’enfant était maltraité par ses parents et l’officier avait dû intervenir en urgence. L’enfant avait été retrouvé ligoté, aux mains et aux pieds. Ses parents l’avaient ensuite placé dans une poubelle, puis sous la douche. L’enfant a donc été emmené directement à l’hôpital, accompagné par l’officier.

L’enfant était couvert de bleus et de marques

Un officier de police a récemment été appelé pour un cas malheureusement bien trop courant. Il s’agissait en effet de maltraitance sur un enfant. Le policier Jody Thompson travaille d’ailleurs pour le Département de Police d’Oklahoma. Il n’était pourtant pas en service ce jour-là, mais a tout de même pris l’appel. Comprenant de quoi il s’agissait, il s’est immédiatement rendu au domicile de l’enfant. L’officier a rapporté qu’en découvrant l’enfant, il fut choqué de constater qu’il n’y avait pas un seul endroit de son corps qui n’était pas couvert de bleus ou de blessures. Le lieutenant Stephen Fruen a ajouté que l’enfant a été retrouvé mains et pieds liés avec une corde. Il venait alors d’être plongé dans une poubelle.

publicités

Une deuxième vie

Après avoir laissé de la place aux experts pour les constatations usuelles, Jody a personnellement accompagné le petit John aux urgences et est resté avec lui tout le temps, même pendant son séjour dans l’unité de soins intensifs. Quelque chose en lui a dit que la seule façon de s’assurer qu’il soit en sécurité était de le garder avec lui.

Le lendemain, Thompson a demandé à devenir légalement le parent adoptif de l’enfant, à la surprise de sa famille. En effet, à l’époque, l’agent avait deux enfants, âgés de 15 et 8 ans et sa femme était enceinte d’un troisième, mais avant même de donner des explications, tout le monde savait que Jody avait fait cela pour une bonne raison.

publicités

Une famille recomposée et heureuse

Mais comme une surprise n’arrive jamais seule, il appris également que la mère biologique de John avait donné naissance à une petite fille alors qu’elle était en prison. Les services sociaux ont donc contacté l’agent Jody pour savoir s’il accepterait de prendre soin également de la petite sœur de John. Chose qu’ils ont décidé de faire également. Les parents biologiques des deux enfants étant emprisonnés, ils ont finalement perdu leurs droits parentaux. Et aujourd’hui, John et sa petite sœur Paizley ont la chance de vivre une vie paisible et heureuse au sein de leur famille d’adoption.

publicités

Franbuzz sur Facebook

Répondre