Des éléphants squelettiques, malnutris et visiblement mal en point, forcés de se produire devant des touristes

Les animaux de cirque sont fréquemment victimes d’abus. Ils ne veulent pas conduire un vélo, tenir sur leur tête en équilibre sur des ballons ou sauter au travers des cerceaux de feu. Les éléphants, les félins, les singes et autres animaux exploités dans les cirques exécutent des numéros parce qu’ils n’ont pas le choix.

publicités

Le pire, c’est que les dresseurs utilisent parfois des méthodes barbares durant les répétitions pour adoucir ces pauvres bêtes… Plus récemment, des images choquantes ont été partagées sur les réseaux sociaux et montrent des éléphants amaigris contraints à se pavaner devant des touristes !

Ils étaient visiblement mal au point

Vu l’état de ces éléphants, ils étaient certainement malnutris. Mais les dresseurs du Samut Prakan Crocodile Farm and Zoo, en Thaïlande, les forçaient tout de même à se produire en public. Après avoir enquêté, les autorités locales du département pour la conservation des parcs nationaux, de la flore et de la faune sauvages thaïlandais ont découvert que deux éléphants sur les cinq qui vivent dans ce centre souffraient sévèrement de malnutrition.

publicités

Le personnel du zoo a tenté de se défendre en affirmant qu’ils étaient en bonne santé et qu’ils les nourrissaient convenablement. Mais les images prouvent le contraire, d’autant plus que l’enquête a dévoilé au grand jour les activités louches de cet endroit !

Les éléphants incapables de manger correctement…

D’après les autorités, la licence du zoo était expirée depuis 2016, ce qui signifie qu’ils ne devraient pas ouvrir leurs portes au public avant de régulariser leur situation. De plus, les enquêteurs dépêchés sur les lieux ont constaté que les éléphants mal au point avaient perdu de nombreuses dents, raison pour laquelle ils étaient si maigres, car ils ne pouvaient pas s’alimenter correctement.

publicités

Les autorités locales du département pour la conservation des parcs nationaux, de la flore et de la faune sauvages ont découvert que la licence du zoo était expirée depuis 2016 et que les animaux avaient perdu plusieurs dents, donc incapables de s’alimenter correctement. Le personnel du zoo a immédiatement reçu l’ordre de laisser les animaux se reposer afin qu’ils reprennent du poids grâce à un régime alimentaire consistant.

Franbuzz sur Facebook

Répondre