Des images déchirantes pour dissuader les touristes de monter sur les éléphants en Thaïlande

Les promenades à dos d’éléphant sont une attraction régulièrement proposée aux touristes dans plusieurs pays d’Asie notamment en Thaïlande. Mais pour en arriver là, les animaux subissent un dressage très particulier qui s’apparente en réalité à une vraie torture.

Entre 35 et 40.000, c’est le nombre d’éléphants sauvages qui resteraient en Asie, selon les estimations. Un chiffre auquel il faudrait ajouter les plus de 15.000 éléphants domestiqués. Si vous allez un jour en Asie, vous rencontrerez donc certainement ces majestueux pachydermes aux grandes oreilles. On vous proposera peut-être même de monter sur leur dos pour faire une balade.

Le principe est simple : « briser l’esprit » de l’éléphant. Comme l’explique deux globe-trotters, Seth et Lise, « l’origine du phajaan vient de la croyance ancestrale que l’on peut séparer l’esprit d’un éléphant de son corps afin qu’il perde ses réflexes et son instinct naturel sauvage et être complètement sous le contrôle de l’homme« . Concrètement, il s’agit de soumettre l’éléphant jusqu’à ce qu’il accepte de faire tout ce qu’on lui demande.

publicités

Battus, affamés et privés de sommeil

D’un point de vue pratique, c’est uniquement en utilisant la violence que les dresseurs y parviennent. Le phajaan dure entre 4 et 6 jours et est réalisé sur de jeunes éléphants. Les animaux sont séparés de leur mère et enfermés dans des cages étroites où ils sont enchaînés. Sans qu’ils puissent se débattre ou même bouger le moindre membre, ils sont alors frappés de manière répétitive à des endroits stratégiques, les plus sensibles.

publicités

Des photos choquantes ont été publiées pour essayer de dissuader les touristes de monter les éléphants en Thaïlande. On peut voir les animaux avec des coulis de sang sur la tête alors que leurs gardiens les frappent avec des crochets métalliques pointus, encore et encore.

Selon le Dr Maneeorn, de nombreux animaux en captivité sont frappés avec des crochets et autres objets tranchants afin de les faire obéir. Les éléphants sont enlevés à leur mère lorsqu’ils sont bébés avant d’être forcés de subir une vie de maltraitance.

Franbuzz sur Facebook

Répondre